Dégoûté !

Ne fuyez pas, je ne vais pas vous saoûler sous les badbeats. D'ailleurs, je n'en ai subi récemment aucun de particulièrement ignoble. Et n'en ai pas pris plus qu'il n'est supportable. A l'heure on je fais le bilan du mois, ça se ressent d'ailleurs ;)

Juste, pour la seconde fois de suite, le texte que je rédigeais vient de se faire bouffer par un plantage d'IE... Je sais, passe à autre chose blah blah blah. MAis j'ai perdu mon côté ultra nerd en tournant le cap des 35 ans pour ne garder que la vie de merde qui va avec. Et à laquelle je suis particulièrement attaché.

C'est d'autant plus con que blogger a ajouté une fonction de sauvegarde automatique il y a peu...


Que vous disais-je donc dans ce post fleuve disparu ? (si vous avez l'habitude de rédiger pas mal, vous savez que plus un post est long plus les chances que ça foire sont grandes. Tapez deux mots, ne sauvegardez pas et postez 1000 fois, jamais de problème. Dépassez les 10000 mots et vous pouvez être certain que, sauvegardé ou non, ça plantera inévitablement, texte introuvable nulle part. Murphy, je te hais !)


Je reçois presque tous les jours des propositions d'échange de liens (en dur, comme disent les cousins). Et je n'y répond jamais, ou presque. Parce que je n'aime pas ça.

Si je trouve un post ou un article intéressant quelque part, je le dis. Libre à chacun, ensuite, de déterminer si le reste du site vaut le bookmark. Ce n'est pas à moi de le décider; sans compter qu'un site aujourd'hui intéressant peut vite devenir un désert sans intérêt. Et je suis bien trop une larve pour vérifier la validité de mes links... Pas envie de me retrouver avec une liste comme le bras dont les 3/4 n'ont aucun intérêt trois mois plus tard.

Et si quelqu'un aime bien mon blog, qu'il le link sans contrepartie. Non mais! Ou alors, c'est purement intéressé et je n'en ai franchement rien à battre. Je n'ai pas créé cette... chose ? pour devenir un rendez-vous incontournable. Je dois enregistrer entre 200 et 300 visites par jour et je trouve que c'est déjà beaucoup (trop ?). Il y a dans l'idée de déballer sa vie en public, tout en souhaitant garder cela aussi privé que possible, quelque chose de pervers qui me plaît bien :)


Il en va de même pour la demi-douzaine quotidienne de mails et pm me demandant un avis sur un site ou une main, un conseil (donné ou demandé) ou envisageant une causette (productive, bien sûr) via messenger ou skype.

Je suis désolé si vous êtes dans ce cas et n'avez pas reçu de réponse de ma part. Ce n'est pas forcément que ce que vous proposiez ne m'intéressait pas. Ou que je vous snobe. Ou quoi que ce soit. C'est juste que, sauf rares exceptions, je ne donne suite à aucun message de ce genre. Je suis déjà une burne infâme en matière de gstion du temps, je n'ose pas imaginer ce qui se passerait si je répondais à ne serait-ce que le tiers...

Alors, bien évidemment, dans le tas, je suis passé à côté de gens merveilleux. Ou, tout du moins, intéressants. Rafraîchissants. Ou qui auraient pu m'en apprendre. Mais comment juger a priori ? Je réserve donc mon temps "papotage" avec des gens que j'ai croisé réellement et avec qui je me suis bien entendu. Ou ceux avec qui une relation épistolaire s'est nouée et persiste dans la bonne humeur. Voire, ceux qui m'ont aidé quand j'étais au plus mal (et, non, me faire un don ne veut pas dire que je vous aimerai pour autant, lol). Et puis, rassurez-vous, mes amis les plus proches savent qu'en matière de courriers, appels téléphoniques, causettes et autres socialisations, ils auraient pu tomber sur pire. Mais ils n'auraient vraiment pas eu de chance...

(j'avais noté "téléphoner aymeric et élise", je le renote en majuscules cette fois...)

C'est la mi-année, l'heure de faire ses mises au point :)


Mais le but n'était pas là. Tout ce petit préambule antisocial n'avait pour but que de vous donner... deux liens :)


Le premier est celui du blog de benjo. Parmi tous les sites sur lequel l'animal écrit, celui-ci est le plus intime et, bien évidemment, le plus incontournable. Il l'a commencé il y a tout juste quinze jours mais on y trouve déjà plus que dans la majorité des blogs en six mois. Ce garçon a la particularité d'être LE français qui suit les tournois de poker et vous permet d'avoir des compte-rendus en français qui ne soient pas la traduction bête et méchante d'un texte américain froid, technique et sans âme

apparté : c'est une particularité typiquement américaine dans ce genre d'exercice que de vouloir ne rapporter que les faits bruts, techniques. Au final, des milliers de copier-coller façon


Main 97 - zzz remporte le pot
xxx a le bouton au siège 6, yyyy relance à 90k au cut-off, zzzz de big blind surelance à tapis pour 380k et yyyy fold. zzz remporte le pot.
Vous noterez l'intelligence de la dernière proposition "zzz remporte le pot" qui n'a probablement rien d'une évidence pour le lecteur américain moyen et figurait déjà en titre neuf fois sur dix. On ne sait jamais, des fois qu'un visiteur perdu, qui ne joue pas au poker, se soit mis en tête de suivre le passionnant récit d'une tablme finale ?

Dites-vous qu'il y a pire : vous pourriez être celui à qui on demande de traduire ça et qui bouille de ne pas pouvoir être un peu moins... américain. (Je déconne, c'est un plaisir de bosser avec l'équipe de traduction de pokernews pour les WSOP... mais c'est loin d'être de tout repos ;) )

Donc, le gars benjo, il fait ça. Mais, en quelques tournois, il a montré qu'il pouvait le faire "à la française", avec un ton, un style, du vécu. Et je trouve qu'il progresse encore à chaque tournoi qu'il suit (alors que, vu qu'il ne souffre pas vraiment de la concurrence, il pourrait le faire à la ricaine. Mais c'est un perfectionniste, que voulez-vous...).

Cette fois-ci, il va plus loin. A la façon d'un Dr Pauly (si vous lisez couramment la langue des enfants de Lafayette, vous connaissez certainement), il s'est jeté dans la rédaction d'un blog où il se laisse aller à tout ce qui ne sera jamais publié dans un magazine spécialisé ou sur un site d'information qui aimeraient tant nous faire croire que le poker est un monde merveilleux où tout le monde s'enrichit à millions dans le bonheur le plus complet.

Lecture plus que chaudement recommandée : http://benjodimeo.blogspot.com/


Second blog, qui sera toutefois sous réserve : celui de S. Décamps, alias tilou. Ce bonhomme tient une place à part dans mon "coeur" : on a commencé à peu près en même temps, on s'est soutenus/émulés (rien de pervers) longtemps quand on passait nos nuits à tournoyer sur PS, et c'est quelqu'un de très sympathique dans la vraie vie de ceux qui en ont encore une (de vie). Il a aussi eu ses mauvais moments. Et est actuellement sur une belle remontée. Et, qui sait, si son blog survit plus de six semaines, il pourrait bien avoir tout un tas de choses intéressantes à dire. Fermez juste les yeux et passez au paragraphe suivant s'il commence à parler de gestion de bankroll :)

Le petit lien qui va bien : http://tilou4fun.blogspot.com/


Un dernier lien pour la route ? Je vous recommande google agenda. Personnellement, je m'y suis mis et j'ai enfin trouvé le moyen de suivre les tournois qui m'intéressent. Bien pratique cette petite merde...


Ce sera tout ce kipik pour aujourd'hui, un jour, promis, je cause stratégie...

  1. gravatar

    # by kipik - 2:19 PM

    :)

    ça te dérange pas que je dorme d'abord un peu ?

    bises

  2. gravatar

    # by Ready_To_Gamble - 2:41 PM

    J'apprécie beaucoup le ton décalé, très loin des HH récurrentes ou des défouloirs à Bad Beat que l'on trouve sur la plupart des blogs de poker... Bien que, metre des liens vers des blogs d'acteurs X comme http://tilou4fun.blogspot.com/ est, éthiquement, assez discutable.

    Note : Tu n'as jamais pensé à créer un sample avec la voix de Secret Story : "c'est tout ce kipik... pour le moment" ?

  3. gravatar

    # by Timus - 4:04 PM

    Ready_To_Gamble : l'idée du syampe est est vmt pas mauvaise je trouve :)
    bon blog kipik, félicitation c'est intéressante de te lire :)

Related Posts with Thumbnails