Pas de nouvelles, bonnes nouvelles


Ou, en tout cas, rien de mauvais à l'horizon. Notre découverte de la Corée s'achève cette semaine à Séoul. Dans l'étrange. Malade depuis deux jours. Sous la pluie. Et en surveillant du coin de l'oeil l'actualité thaïlandaise.


La Corée ne me laissera pas un sentiment inoubliable. En vérité, je ne savais pas pourquoi je venais. Et même à l'aéroport de Bangkok, à 2 heures du départ, je me tatais encore à partir ou rester. Peut-être a-t-on sur la route croisé beaucoup trop de véhicules militaires (c'était le jour de l'instauration de l'état d'urgence -ce qu'on ne savait pas- et le kaki convergeait déjà en masse sur la capitale; quant à l'aéroport, il était déjà totalement verouillé par l'armée). Mais, au final, j'ai décidé de découvrir la Corée.


Pays assez étrange en vérité. Où les gens sont froids et distants... jusqu'à ce qu'ils s'intéressent à vous et deviennent adorables. Mettez-vous à 30m de l'entrée d'un métro et demandez "Subway ? Metro ?", personne ne vous répondra. Restez planté sur un trottoir à regarder un plan de la ville et quelqu'un viendra de lui-même vous renseigner.


Bien sûr, ce ne sont que des petites anecdotes qui ne résument rien du tout. Mais elles illustrent assez bien, je trouve, la mentalité "locale".


J'aurai évidemment quelques photos à poster. Mais plus tard. Je termine ma petite crève et un peu en manque de courage. Les montagnes du Nord-est furent un vrai plaisir malgré la température. Mais pas facile de rester objectif quand on passe des 40° de Phi Phi, que ce soit dans l'air ou dans l'eau (si si, promis, je me suis brûlé une jambe), aux 2/3 restants en altitude dans la neige ;)


Reste que ma meilleure expérience fut Busan. "Capitale" du Sud et ville nettement plus cosmopolite, j'ai quasiment passé toutes mes soirées à dévorer des poissons entiers (et des coquillages étranges) "sashimisés" à même le port. Désolé pour les spécialistes nantais mais ils viennent de perdre un client pour un bon moment...


La ville en elle-même est assez inintéressante (à moins d'être une fille en manque de magasins). Mais c'est pourtant là que j'ai compris pourquoi j'étais venu en Corée. Pourquoi quelque chose me poussait à y venir alors que tout mon cerveau me disait "mais qu'est-ce que tu veux aller foutre sur ce glaçon, ducon ?"


Mais, en me promenant un après-midi dans un parc de Busan, je me fais aborder par un petit vieux de 70 et quelques années qui va commencer par m'expliquer, dans un anglais parfait (rare, ici; très très rare), qui est le personnage dont j'observais la statue. En l'occurence, un Amiral coréen qui aura terminé toute sa carrière invaincu et repoussa toutes les tentatives d'invasion japonaises. Bref, le héro national.


Pas forcément des plus intéressants. Mais, en même temps, vu comment les Coréens ont le respect des aînés dans le sang, et vu qu'un gugusse costaud d'une quarantaine d'années se tenait à 2/3m de nous et ne nous lâchait pas des yeux, aucune envie de l'envoyer chier. Bref, la conversation s'éternise et devient plus intime, jusqu'à ce que je lui dise que je ne suis pas américain comme il le pense, mais français. Et là, enlevage de gant (ça aussi, le gant, c'est culturel). Serrage exubérant de main. Et même acolade. Me voila dans la merde, papy est devenu mon pote, il ne va plus me lâcher.


Et c'est là que la discussion va prendre un tour inattendu. Papy me dit qu'il me regardait regarder la statue et qu'il a vu quelque chose. C'est son talent à papy, son don : il voit des choses. Bon, je n'ai rien d'un mystique. Et ne crois quasiment en rien. Mais, dans la demie-heure qui va suivre, papy va me trouer le cul plus de fois que je n'ai de doigts pour compter (eh! je suis en vacances).


Je ne vais pas vous faire le détail de ses propos. Juste que, quand je l'ai quitté, j'ai su que j'étais venu en Corée pour rencontrer ce drôle de vieux bonhomme (pas mystique, hein ?). Une rencontre vraiment surprenante. Bouleversante même. Et qui m'a beaucoup plus marqué que j'aurais pu l'imaginer.


Juste une perle. Papy me regarde dans les yeux et me dit : "je ne sais pas exactement ce que cela signifie mais... you are too tight." Attendez-vous donc à un kipik au style un peu différent aux tables dans les mois à venir ;)



Pour l'heure, on termine notre périple à Seoul. Et j'ai même profité de la connection relativement correcte pour jouer hier. Avec deux deep runs sur des $33 PS. Et un peu de CG qui s'est bien passé ailleurs. Trop fatigué, et trop tard, pour jouer des events plus importants, le Warm-Up commence à minuit ici. Mais bien aimé mon jeu. Quasiment deux mois que je n'ai pas joué et j'ai vraiment été étonné de la faiblesse des joueurs en face. Ca m'a semblé d'une telle simplicité que c'en est déroutant...


En même temps, c'était aussi le but de ce voyage que de faire un bon break. De respirer. De prendre du recul. Au moins, de ce côté, ça semble mission accomplie. Il y a intérêt si je veux réaliser certaines des "prédictions" de papy ;)


Reste juste l'énigme de la semaine prochaine. On était censé passer 10 jours à Bangkok. Franchement, vu la situation actuelle sur place, ça me semble plus que compromis. Ce qui se passe en ce moment semble si peu "thaï" que c'est assez peu croyable. Mais, en fait, ce n'est probablement que la conséquence inévitable pour avoir si longtemps laissé traîner une situation qui n'a rien de glorieuse. Thaksin est peut-être un escroc. Il a très probablement profité de sa position pour s'enrichir. Mais, en même temps, son gouvernement a aussi sans doute été le seul à vouloir lancer de réelles réformes dans le pays. Et son populisme a réveillé la conscience politique de tout un peuple qui ne s'était jamais impliqué politiquement, de toute son histoire.


Je ne voudrais pas sombrer dans le négativisme mais je vois mal la Thaïlande sortir rapidement, et facilement, de son impasse actuelle. Evidemment, ça arrive au moment où j'ai pris la décision d'aller y vivre. Quelque chose me dit qu'il va falloir revoir un peu mes plans d'avenir.


A commencer par la semaine à venir. Qu'on devra sans doute aller passer sur une île (qui, elles, restent totalement à l'écart de ces troubles politiques). Trop dur, je sais. Des eaux chaudes, du soleil, des plages de rêve, du calme... dans un pays qui se dirige tout droit vers une "guerre civile". Après tout, on avait annulé koh samui une fois arrivés à phi phi. Une bonne raison de compenser ce "manque"...


En même temps, il me tarde en fait de rentrer. Et de jouer au poker. Ca peut sembler absurde. Et ça l'est certainement. Mais je me sens prêt à me battre sur les tables vertes comme jamais. J'en ai envie comme jamais ça ne m'est arrivé. Et j'ai aussi profité de ce long intermède pour travailler beaucoup de point théoriques/stratégiques qui me faisaient défaut. Tant que je suis à Seoul, avec cette connection correcte, je vais essayer de prendre un peu d'avance ;)


Prochain update de Thaïlande probablement. On part le 30 de Seoul. Ou seulement une fois en France. On verra bien.


Ce sera tout ce kipik décalé de 13h (sur PS) pour aujourd'hui
PS : photo de phi phi (enfin, de son isthme central, celui des cartes postales)

  1. gravatar

    # by sniperpros - 5:39 PM

    Ravi d'avoir un peu de tes nouvelles kipik!!!!
    Mon frere vit en thailande donc je sais un peu ce que tu vis!!!

    En esperant te revoir sur les tapis verts!!!

  2. gravatar

    # by Anonyme - 12:55 PM

    non non t'as pas tout compris ce que t'as dit le vieux, il a pas dit "trop tigh" il a dit "trop thaï" lol

    allez profites à fond de ce voyage

    SUMATON

  3. gravatar

    # by Anonyme - 11:29 PM

    Profite bien de cette dernière semaine et du soleil/plage/eau chaude/cocktails exotiques alcoolisés et autres trucs chiants à mourir...pendant que nous on grind les SCOOP enfermés dans nos appartements!!

    Sérieusement y'a t-il quelque chose de plus important que le poker dans la vie??

    En tout cas j'ai hâte de te revoir tâter du tapis vert et faire péter quelques belles perf'. Parce qu'avec le pur voyage que tu fais en ce moment je suis sûr que tu vas être dans un état esprit où tout sera facile et clair comme de l'eau de roche.

    See ya

    PS: j'ai bien tripper sur l'histoire de ta rencontre avec le "petit vieux". D'autant plus que j'apparteins à cette partie de l'humanité qui pense qu'il n'y pas de hasard mais que des coïncidences...

    DrGonzo (lecteur "SCOOPeur")

  4. gravatar

    # by ptitevoix - 3:51 PM

    l humanité se divise en 3 catégories : ceux qui ne peuvent pas bouger , ceux qui peuvent bouger et ceux qui bougent .

    Benjamin Franklin

  5. gravatar

    # by Romain - 4:58 PM

    "you are too tight"

    Excellent! ;)

    Sinon profite bien du temps sur place avant de rentrer dans la grisaille française et ta superbe connexion ADSL :D

Related Posts with Thumbnails