Cataclysme


Ne tournons pas autour du pot, ça fait déjà une semaine que j'essaie d'écrire ce post sans y arriver : mercredi dernier, soirée avec un pote. Restau, quelques bières ensuite et... plus rien. J'ai repris conscience devant mon PC, en train de multitabler en mode über maniac.

Je ne vais donc pas mentir, personne n'a hacké mon PC. J'ai eu un doute mais les quelques mains replayées sont formelles quant aux sizings. C'est bien "moi" qui jouais. Enfin, si on peut appeler ça jouer...

Le titre résume l'étendue des dégats. En environ trois heures, j'ai fait don de quasiment 40% de ma bankroll. Ou peu s'en faut.

Sans aucun souvenir que cela soit arrivé.
Sans idée de comment (enfin, si, jouer 80/70 no fold/call buttons postflop, ça aide beaucoup...).
Sans savoir comment ça a pu arriver.


J'ai toujours fait très attention à ne pas jouer après avoir bu. Ca m'était évidemment arrivé mais toujours pour le fun, en jouant très en-dessous de mes limites. Il y a également eu quelques épisodes moins contrôlés mais rarissimes et, finalement, assez contrôlés. En fait, j'étais même assez fier de gérer ce danger sans plus que quelques incidents. Pour être honnête, ça n'était pas non plus très difficile vu que je bois très rarement depuis que je me suis mis au poker...

Jusqu'à jeudi matin...


Depuis, mon humeur oscille entre colère, frustration, dégoût, incompréhension... et que sais-je. Toute la palette des émotions défile comme à la parade. Sans que je parvienne encore totalement à contrôler le merdier.

Il faut que j'accepte. Et que je reparte.

Pour l'instant, je n'y arrive pas vraiment. L'impact financier est énorme mais l'impact psychologique est probablement encore pire.


Je commence tout juste à me "pardonner". Ou, en tout cas, à accepter. Je n'ai quasiment pas réussi à dormir depuis. Et ai enfin réussi ma première nuit correcte. J'ai aussi réussi à ne pas me parler tout seul de la journée...

L'envie est même grande de retrouver les tables. Je vais sans doute encore m'abstenir une journée. Une semaine que je m'interdis de Cash Game, d'humeur beaucoup trop incertaine, mais toujours négative. Juste meublé avec quelques MTT par-ci par-là. Qui se sont d'ailleurs pour la plupart bien passé. Faut faire avec son humeur. Difficile de spew en tournois et, avec un peu de colère, ça se passe en général mieux...



What does not kill you makes you b...itter
(Ce qui ne vous tue pas vous rend... amer. Le jeu de mot passe mal en VF, désolé).
Pour l'instant, c'est encore le cas. Mais ça ne va pas durer. Ca fait mal. Je me sens merdeux sur le coup. Mais, bon, y'a pas mort d'homme non plus.

Ni même de bankroll. OK, elle est sous perfusion. Et risque d'y rester un petit moment. Mais les progrès réalisés ces dernières semaines me laissent optimiste. On va un peu danser sur le fil du rasoir... mais, ça, je commence à avoir l'habitude.


Voila. C'est dit. J'ai fait le gros couillon. Je n'en ai aucun souvenir. Je m'en veux encore même si, eh! difficile de s'en vouloir pour une couille dont on n'a aucun souvenir. Et l'envie est grande de regarder ce qui n'est plus là. Comme si ça pouvait aider...

Allez! on se remotive. Et on repart à l'attaque. What does not kill you makes you better, disent certains...

2010 n'était visiblement mon année poker. Heureusement qu'elle se termine.

Et ce sera tous les malheurs de kipik pour 2010 (hope so...)

  1. gravatar

    # by Rincevent - 8:04 PM

    Beurk!
    Le WE dernier j'ai spew 1/3 de ma bkroll en faisant le naze.
    Je compatis donc ;)

  2. gravatar

    # by zmasters - 8:16 PM

    +1 avec Hesiode. Une fourchette du montant spew?

    Les limites joués? Le nombre de mains? Un graph? PT3 ou HM à quand même enregistré quelque chose non?

    2011 sera une nouvelle année.

  3. gravatar

    # by aldanjah - 9:31 PM

    c'est là qu'un logiciel avec limite de jeu serait utile.
    On devrait pouvoir cocher une case
    (X) m'empêcher de jouer si je perds plus d'1/4 de ma bankroll sur une seule session

  4. gravatar

    # by Ross_Minette - 11:17 PM

    QQLB ? (qu'est ce que la baise?)

    Les sentiments qui t'envahissent doivent vraiment être dur à supporter.

    GL pour la remontée psychologique !

  5. gravatar

    # by Nantais - 2:06 AM

    On s'en fou de combien tu as perdu sur cette folie( folie car c'est ton metier)ça ne regarde que toi.

    Bon courage, et ta force de caractere fera le reste.

  6. gravatar

    # by JOKER77 - 10:08 AM

    salut Kipik
    je m'attarderai par sur ton "cataclysme" mais sur l'ensemble.
    Ca fait très longtemps que je suis ton blog et je ne vois qu'un pessimisme récurrent... jamais de "je monte de limite" j'ai chipé un package etc... D'après moi tu joues également trop de tables en même temps (il me semble que tu disais 12)
    Arrive tu vraiment à vivre du poker ?
    J'espère que tu prendras pas mal ce que je viens de te dire et je suis de tout coeur avec toi en continuant à lire ce blog tout en esperant des articles virevoltant sur tes victoires

  7. gravatar

    # by Romain - 2:14 PM

    "Une semaine que je m'interdis de Cash Game, d'humeur beaucoup trop incertaine, mais toujours négative."

    Ca c'est $EV+

    Sinon que dire, reprends-toi, regrind-nous tout ça et ça deviendra un mauvais souvenir appartenant au passé, une goutte d'eau dans ton océan de jeu.

  8. gravatar

    # by Anonyme - 3:22 PM

    Ship le classico obv pour remonter tout ça ;p

  9. gravatar

    # by raulvolfoni - 9:36 AM

    C'est courageux de ta part de nous faire part de ce gros accident.

    C'est quand même flippant car on peut se dire que si c'est arrivé 1 fois , ca peut toujours recommencer .....

    GL pour remonter tout ca !

  10. gravatar

    # by AlKriS - 10:53 AM

    Depuis que j'ai repris un taf et que j'ai donc arrêté le pok sous son angle "laimentaire" j'ai l'impression d'y voir plus clair. Ca fait 1 mois que je m'éclate au taf car je ne cours à aucun moment le risque de perdre ma mise ou de terminer négatif sur la journée... Que c'est reposant ! Du coup chaque jour je m'éclate ou du moins je prends plaisir. Et ça c'est EV+

    Un autre constat : je ne suis pas prêt à rejouer au pok pour l'instant. Un seul essai en un mois d'arrêt de jeu (ben oui, on reprend le taf et du coup faut reprendre le rythme, se recaller sur des horraires normaux, et le reste du temps faut gérer sa petite vie.... son temps de loisir on le consacre pas à retourner au turbain, du moins le turbain d'avant.

    Donc sevrage forcé. Et qualité de vie en hausse +++ avec des projets à la clé et une image de soi bien meilleure (dans mon cas hein, je parle pas pour tout le monde). C'est juste un témoignage de ce qui m'arrive. J'avais pris la décision de reprendre le taf d'une part par nécessité (faut être honnête), d'autre part par contrat moral avec ma femme, et enfin par décision stratégique : me détacher de l'aspect alimentaire du jeu pour n'y retourner qu'en mode "joueur". Et pour le moment le joueur prend des vacances.

    Alors un constat : j'en avais tro pris dans le groin ces derniers mois. Ok y'avait mon niveau de jeu certainement en question, comme tout le monde. Mais au dela de ça y'avait aussi un run insuportable (pourtant compris dans un volume de moins de 100KH ce qui reste standard... (peut être pas pour mes petits nerfs par contre).

    Mais une chose est certaine du coup : quand je reprendrai le poker de manière plus sérieuse (une fois le rythme en place niveaau taf, et la reprise digérée) ce sera pour les bonnes raisons. Certes l'envie de gagner de l'arfgent restera un moteur, mais il ne sera plus LE moteur quotidien qu'il était devenu. Car chaque partie ouverte avant était sur le mode : faut que je grind pour gagner ma pitence. Et du coup le message n'était pas "je veux gagner de l'argent", il était plutôt celui-ci : "'tain j'ai pas assez de thunes, faut que je gagne, par pitié, un good run pour une fois .... please !". En gros mon état d'esprit était : "j'ai aps de thunes".... et du coup ça continuait comme ça puisque c'est en substance l'état d'esprit que j'avais en jouant (non je suis pas superstitieux, je pense juste que c'est comme ça que ça fonctionne la vie).

    Donc maintenant je m'interdit les tables tant que je n'y vais pas pour les bonnes raisons. Et si je sens les mauvaises qui pointent (paar habitude je suppose pour l'instant, satanés ancrages) je stop de suite et je travail sur moi. Dernière session jouée : monotable, une demie heure.... mouarf. Mais c'est une session dont je suis fier car elle a tenu EV+ tout du long, ce qui ne m'étais pas arrivé depuis bien longtemps.

    Donc pas de leçon à donner, mais un conseil : démerdes toi pour lever les zones de tensions qui ne font pas partie de ton projet et gère le reste. Tant que ce taf là ne sera pas faait tu n'arriveras à rien dude ;-)

  11. gravatar

    # by AlKriS - 10:53 AM

    Depuis que j'ai repris un taf et que j'ai donc arrêté le pok sous son angle "laimentaire" j'ai l'impression d'y voir plus clair. Ca fait 1 mois que je m'éclate au taf car je ne cours à aucun moment le risque de perdre ma mise ou de terminer négatif sur la journée... Que c'est reposant ! Du coup chaque jour je m'éclate ou du moins je prends plaisir. Et ça c'est EV+

    Un autre constat : je ne suis pas prêt à rejouer au pok pour l'instant. Un seul essai en un mois d'arrêt de jeu (ben oui, on reprend le taf et du coup faut reprendre le rythme, se recaller sur des horraires normaux, et le reste du temps faut gérer sa petite vie.... son temps de loisir on le consacre pas à retourner au turbain, du moins le turbain d'avant.

    Donc sevrage forcé. Et qualité de vie en hausse +++ avec des projets à la clé et une image de soi bien meilleure (dans mon cas hein, je parle pas pour tout le monde). C'est juste un témoignage de ce qui m'arrive. J'avais pris la décision de reprendre le taf d'une part par nécessité (faut être honnête), d'autre part par contrat moral avec ma femme, et enfin par décision stratégique : me détacher de l'aspect alimentaire du jeu pour n'y retourner qu'en mode "joueur". Et pour le moment le joueur prend des vacances.

    Alors un constat : j'en avais tro pris dans le groin ces derniers mois. Ok y'avait mon niveau de jeu certainement en question, comme tout le monde. Mais au dela de ça y'avait aussi un run insuportable (pourtant compris dans un volume de moins de 100KH ce qui reste standard... (peut être pas pour mes petits nerfs par contre).

    Mais une chose est certaine du coup : quand je reprendrai le poker de manière plus sérieuse (une fois le rythme en place niveaau taf, et la reprise digérée) ce sera pour les bonnes raisons. Certes l'envie de gagner de l'arfgent restera un moteur, mais il ne sera plus LE moteur quotidien qu'il était devenu. Car chaque partie ouverte avant était sur le mode : faut que je grind pour gagner ma pitence. Et du coup le message n'était pas "je veux gagner de l'argent", il était plutôt celui-ci : "'tain j'ai pas assez de thunes, faut que je gagne, par pitié, un good run pour une fois .... please !". En gros mon état d'esprit était : "j'ai aps de thunes".... et du coup ça continuait comme ça puisque c'est en substance l'état d'esprit que j'avais en jouant (non je suis pas superstitieux, je pense juste que c'est comme ça que ça fonctionne la vie).

    Donc maintenant je m'interdit les tables tant que je n'y vais pas pour les bonnes raisons. Et si je sens les mauvaises qui pointent (paar habitude je suppose pour l'instant, satanés ancrages) je stop de suite et je travail sur moi. Dernière session jouée : monotable, une demie heure.... mouarf. Mais c'est une session dont je suis fier car elle a tenu EV+ tout du long, ce qui ne m'étais pas arrivé depuis bien longtemps.

    Donc pas de leçon à donner, mais un conseil : démerdes toi pour lever les zones de tensions qui ne font pas partie de ton projet et gère le reste. Tant que ce taf là ne sera pas faait tu n'arriveras à rien dude ;-)

  12. gravatar

    # by lesage - 12:25 PM

    Pas de jugement de ma part, c'est ta vie ton taf, ton choix de vie. Je vois pas de quel droit je pourrais te conseiller quoi que ce soit.
    Dans ma vie professionnelle, j'ai spewé sur une seule mauvaise décision certainement 100x plus que ce que tu as perdu cette nuit-là.
    En me donnant des baffes également après coup... Cela n'arrive pas qu'au poker...
    Bon courage pour remonter tout ça.

  13. gravatar

    # by kipik - 1:28 PM

    ty pour les mess de soutien (et les autres aussi). Ceci dit, j'ai pas posté ça pour me faire plaindre. Même si ça ne fait pas de mal. Juste parce que c'est arrivé et que le dire "publiquement" ne peut faire que du bien.

    A plus ou moins grande échelle, je suis même persuadé que ça doit arriver à tous. J'ai pensé comme beaucoup "pas moi, je gère". Ben ouais, 99.99% du temps. c'est le petit truc qui empêche l'arrondi qui sux (grave) ;)

    Je donnerai par contre pas de fourchette. Non mais ! Pas que je sois cachottier. Mais je suis persuadé que ça ne m'aiderait pas de chiffrer ça précisément (en € ou hh, pareil). Pas besoin de trop "matérialiser".

    40%, c'est parlant. Ca représente bien ce qui s'est passé. Et ça me convient parfaitement pour passer outre.


    sinon, obv agreed avec alkris : le poker, c'est nettement plus fun quand ça reste un loisir. J'ai d'ailleurs toujours reco aux gens qui se posaient la question de surtout réfléchir à ça. Parce que c'est vraiment, imo, l'élément qu'on oublie quand on envisage de passer "pro". Perdre le "fun" du poker est (toujours imo) nettement plus difficile à gérer qu'on l'imagine...

  14. gravatar

    # by zoubignole - 4:29 PM

    T'as perdu 100 balles quoi.

Related Posts with Thumbnails