Pédaler dans la semoule

BIRMINGHAM, ENGLAND - JANUARY 04:  Piles of ru...Image by Getty Images via @daylife

Locution verbale
pédaler dans la semoule /pe.da.le.dɑ̃.la.s(ə.)mul/

1.Patauger, perdre ses moyens, perdre le fil de ses gestes, de ses pensées, de ses paroles

Pédaler, selon le FEW, vient du vieux français pédeler, «tasser du pied», du latin pes, pedis, «pied». Pédaler est un synonyme de piétiner.

Pédaler dans la semoule et autres expressions avec pédaler dans se rapportent à des produits que l'on foule traditionnellement pour les tasser, la choucroute et la cancoillotte — un fromage du Jura — en particulier. Les expressions avec semoule, yaourt, purée et couscous sont apparues plus récemment, par extension, en assimilant sans doute les mains qui pétrissaient ces produits — ou ou les instruments culinaires dont on s'aidait — aux pieds originaux. Le sens de «patauger» est arrivé tout naturellement, par dérivation sémantique, puisque les produits dans lesquels on pédalait contenaient une proportion importante de liquide. ces expressions en sont venues à signifier «perdre le fil». Il est étonnant qu'on ne trouve pas pédaler dans le moût (de raisin), puisque, traditionnellement, l'on foulait également le raisin. (Pol Corvez)


Durant mes études de Lettres, je suis tombé amoureux de cette locution. Pédaler dans la semoule peut paraître absurde, franchement, qui a déjà eu l'idée d'aller faire du vélo dans de la semoule ? Alors que son origine est totalement logique, voire même bassement quotidienne (enfin, pour qui devait fouler régulièrement semoule ou cancoillotte). L'absurde s'est poursuivi en dérivant sur les liquides alors même que la locution n'y gagne rien. Pour finalement retrouver de la logique, du rationnel, quand le cycliste est devenu nageur.

Cette évolution m'a toujours paru révélatrice de l'esprit humain. De l'humanité même.

Quoi qu'il en soit, depuis deux semaines, j'ai un peu le sentiment de "pagayer dans le moût". J'ai l'ivresse des deep runs. J'ai même ensuite la gueule de bois des tables finales qui ne se terminent pas par une victoire. Mais je n'avance pas.

D'un côté je run comme un chien en fin dès que je suis deep. C'est moche.

Mais, en même temps, je ne pense pas avoir joué un MTT sans prendre au moins une mauvaise décision. C'est con.


Du coup, être légèrement positif en février (pour quelques centaines d'€, on va dire even, ce sera plus réaliste) est déjà quelque part extrêmement positif. Heureusement qu'il y a les satellites pour sauver la baraque...


C'est assez standard après avoir encaissé un bad run, le cerveau se bloque sur la mémoire à court terme. On décide de ne pas faire un shove/reshove parce que, eh! chaque fois qu'on la fait ces derniers jours, quelqu'un s'est réveillé avec un monstre. On salive à l'idée de faire enfin! un ITM et on joue comme une grosse tafiotte alors même qu'on sait l'absurdité de ce genre de logique. Ou on chatte un double up et quand on reçoit AQ la main suivante, on est incapable de coucher sur le reshove d'un nit avec une moitié de cerveau qui pense "yessssss! le rush baby!!!" et l'autre qui a analysé la situation et reconnu un spot parfait pour reshove any two. Une moitié de cerveau absurde, l'autre qui suppose que vilain soit capable d'analyser la situation "il a chatté un double up, il voudra pas go broke" et en plus assez agressif pour passer à l'acte (ce qui n'était évidemment absolument pas le cas, hein).

Deux moitiés de cerveau un peu connes, ça n'augure rien de bon...


Je crois surtout avoir besoin de souffler un peu. De vider le cerveau de sa mémoire à court terme qui bloque ma vision, ma réflexion.

Sortir les poubelles.


Je suis encombré. Mon cerveau, en tout cas, l'est. Trop d'horreurs. Trop de dindonnage. Et je n'arrive plus à respirer au milieu...

Demain, j'arrête.

Promis...

Et ce sera tout ce kipik pour aujourd'hui
Enhanced by Zemanta










  1. gravatar

    # by Stefal - 7:00 PM

    Inutile de dire que j'apprécie beaucoup l'introduction

  2. gravatar

    # by Anonyme - 1:30 PM

    Lol je regardais la main qui t'as éloignée des MTT pour quelques jours, ce fameux KK craqué 45BB deep pour un tripple up.

    Et le truc drôle c'est que je me dis intérieurement en regardant l'action au flop "Bon la tu sais que ton KK est battu et qu'il y a un set en face" et ben même pas looooooool

    Sérieux quand je vois le niveau de certains tournois je me demande pourquoi mon ROI n'est pas beaucoup plus grand. C'est peut-être une question d'ajustements, je ne sais pas. Mais en tout cas il y a quand même de la place pour faire son beurre, tant que la variance n'est pas trop vilaine avec nous.

    DrGonzo (lecteur qui pédale sur des vélos: non mais vous êtes dingue de pédaler dans la semoule???!!)

  3. gravatar

    # by EZEQK - 3:50 PM

    Hello,
    juste une question pseudo-technique:

    Comment fait-on pour ajouter une liste de blogs récemment modifiés en automatique?

    @+

  4. gravatar

    # by D8 - 2:47 PM

    Deux moitiés de cerveau un peu connes, ça n'augure rien de bon...

    je crois que c'est la maxime de Paris Hilton

Related Posts with Thumbnails