#PokerPanic, my 2 cts

Le poker vient de vivre une de ses pires journées. Pour ceux qui, comme moi, étaient déjà là lorsque l'UIGEA avait frappé en 2006, le Black Friday était prévisible. Même si personne n'avait réellement envie d'y penser...

Difficile pour l'instant de savoir ce que l'avenir sera. Dernier coup de force de la Justice US alors que la probabilité d'une légalisation du poker aux USA devient de plus en plus grande et, donc, les opérateurs clairement enclins à faire preuve de bonne volonté (ie : trouver un bon gros deal financier)? Simple conclusion de 4/5 années d'enquête sur un immense réseau de blanchiment d'argent ? Ou volonté d'ouvrir le marché du gambling à de nouveaux intervenants, les opérateurs historiques ?

Franchement, je n'en ai aucune idée. Comme tout le monde, je ne peux qu'attendre et espérer.

La seule certitude, c'est que, pour la seconde fois, l'intervention des autorités américaine risque de totalement bouleverser la donne. Party Poker fut autrefois de très loin le leader incontesté du secteur. Qu'ils aient survécu à l'UIGEA tient à la fois du miracle et fait la preuve que, sur un marché aussi juteux, il n'est pas bien difficile de faire de l'argent. Vous connaissez beaucoup d'entreprises qui survivent à la perte soudaine de 80% de leurs clients ?

Qu'adviendra-t-il de PokerStars et Full Tilt après le coup qui vient de leur être porté ? UB/AP, tout le monde s'en fout royalement, leur passif ne permet pas d'avoir la moindre inquiétude à leurs égards.

PS et FT peuvent-ils survivre sans le marché US ? Probablement. Mais certainement pas avec la dynamique dont ils ont fait preuve ces dernières années.

La plainte du Department of Justice ira-t-elle plus loin que simplement priver les deux leaders du marché US ? Ça n'a rien d'impossible, on parle ici de réseau international de blanchiment d'argent et de fraude bancaire. Des charges qui, en général, entraînent la coopération des états étrangers et des réseaux bancaires.

Même si l'affaire trouvait une issue à l'amiable, le temps passé à négocier pourrait être suffisant pour redistribuer beaucoup de cartes. Reste à savoir à qui cela pourra bien profiter parce que, franchement, je ne vois en l'état aucune room/réseau qui puisse rivaliser avec PS/FT. Et je ne crois pas réellement à un marché purement européen. Les USA ont toujours été le moteur des opérateurs de poker, quels que soient leurs efforts pour s'implanter en Europe.

PS et FT sont aussi les deux grands financiers du secteur. Publicité, sponsoring, création d'événements, financement de leur coverage... difficile d'imaginer que les choses continuent comme avant. Ça commence évidemment par l'Onyx Cup qui ne verra jamais le jour.

Quelles que soient les conséquences de l'affaire, le plus probable est que notre pratique du poker en sera au moins autant perturbée que par l'UIGEA.

L'optimiste en moi ne peut s'empêcher de penser que, finalement, ça a été encore mieux après le retrait de Party Poker du marché US. Le poker s'est retrouvé boosté en permanence depuis 2006 par la lutte entre les deux leaders. Meilleures interfaces, meilleures structures, offres toujours plus étendues... le joueur de poker a tout gagné avec le retrait de partyPoker.

Le DoJ de New York vient de mettre un coup sévère à cette compétition où nous avions, nous autres joueurs, tout à gagner. Que PS/FT s'en remettent ou pas, il est probable que les choses stagnent un temps, ou même régressent. Les perdants d'un temps peuvent sabrer le champagne. Il est peu probable pour autant qu'ils soient capables de remplir les trous. Et celui qui en souffrira le plus, c'est le joueur. Qu'il soit américain, arjelisé ou dieu sait quoi, c'est le joueur qui va prendre un méchant coup dans son groin. Et ne devrait pas retrouver son sourire béat avant un bon moment...



En attendant, des millions de joueurs US sont privés de leur loisir ou gagne-pain. Et, un peu partout sur la planète, tout le monde s'inquiète de la sécurité de sa bankroll. Et de ce que pourrait être l'avenir du poker sans PS ou FT (en particulier FT dont la stratégie est nettement plus basée sur le marché US).

J'ai tweeté hier que c'était la

"1ère fois en 10 mois que je ne suis pas en tilt d'être condamné par l'ARJEL à jouer avec des gens ne sachant pas écrire français".


Je hais l'idée même de l'ARJEL, et son faux cloisonnement hexagonal, au plus haut point. Pour autant, le spectre d'un marché français sans Pokerstars n'est pas absurde. Le vent de panique qui souffle sur le petit monde du poker ne s'arrêtera pas plus à nos frontières qu'un nuage radioactif. Ne rêvons pas. Quoi qu'il advienne, il faudra faire avec un PS affaibli (auront-ils la capacité financière suffisante pour ne rien changer?), un FT qui ne décolle pas (lol) et une armada de rooms apathiques, aux interfaces aussi randoms que les décisions d'un 75/14, peu propices au multitabling, sans envie de faire le moindre effort pour absorber une part des taxes ou pour mettre sur pied une politique de fidélisation digne de ce nom.

J'aimerais ne pas être pessimiste. Mais j'ai du mal à croire que les prochains 6-12 mois pourraient être brillants pour le poker. Même bien planqués derrière la barricade en mousse de l'ARJEL.

Les paris sont ouverts. Où échoueront les millions de joueurs US ? Quel opérateur saura tirer le mieux profit de la "déchéance" des deux ténors ? Quel impact sur notre micro-marché ?

Ancien joueur de Party Poker pré-UIGEA, j'ai cru quelques jours que l'aventure s'arrêterait là. Je ne pouvais pas plus me tromper.

J'ai de nouveau du mal à être optimiste. Mais, sur un marché aussi juteux, au point que des dirigeants de société "respectables" se lancent dans de vastes réseaux internationaux de blanchiment et de fraude financière rien que pour récolter du rake en dollars, un sauveur viendra forcément qui donnera un nouveau coup de fouet à notre petit "loisir". Ca prendra peut-être un peu de temps mais quelque chose émergera du merdier créé par des lois aussi absurdes que l'UIGEA (qui, finalement, contraint les opérateurs online à avoir recours à des méthodes mafieuses pour continuer à exercer) ou l'ARJEL (zynga ???).

Le joueur de poker se doit d'être patient...



Un peu de mylife quand même : le cash game se passe très bien en ce moment. Je joue plus, je joue mieux. Le tilt des SCOOPs est oublié. Le coaching, même s'il n'est pas intensif (deux sessions en 2 semaines), se révèle efficace. J'essaie en plus de changer beaucoup de choses que je faisais par automatisme (en particulier le lazzy 3b).

Du côté tournois, seulement deux cette semaine, juste le French Kiss en mode "je stoppe ma session de cash quand je bust". 1 ITM, 1 TF (8ème). Idée un peu conne issue d'une réflexion sur mon "loss aversion". La dynamique créée semble plutôt efficace, pour l'instant...

La parution de ma Chronique a été un peu retardée mais, cette fois, c'est pas ma faute. Ca a beaucoup bossé chez PokerNews pour sortir une nouvelle mouture du site/forum. Le résultat est plutôt agréable, je ne vais donc pas râler parce qu'on m'a fait passer après les urgences ;)

Et ce sera tout ce kipik (privé de grind pour avoir oublié de payer sa facture Internet) pour aujourd'hui


PS : gg/gl à tous ceux qui pourront profiter des overlays massifs à prévoir sur PS/FT.com dans les jours à venir ;)

  1. gravatar

    # by Stefal - 10:33 PM

    Pas d'overlay chez PS. Ils réajustent les garanties!

  2. gravatar

    # by kipik - 10:36 PM

    la panique qui règne en ce moment devrait tout de même permettre de trouver de bons spots. Pas aussi juteux que sur ft.com, certes. Mais ça fait vraiment dans son froc aux quatre coins de la planètes poker...

  3. gravatar

    # by pierre - 12:34 AM

    Et surtout qu'en est-il des stratégies prévues par PS/FTP ? Je ne peux croire que 2 entreprises aussi puissantes n'aient pas prévues la possibilité d'un blocage/saisie sans préavis...

  4. gravatar

    # by kipik - 1:12 AM

    c'est très possible. De même que, théoriquement, l'argent des joueurs est "safe" et n'est pas utilisé par la room (placé sur des comptes en théorie intouchables). Reste que, au final, personne n'a aucune certitude sur rien. Et tout le monde craint un peu le pire.

    Quoi qu'il ait été prévu, dissficile de dire si les deux majeures peuvent survivre à la perte des joueurs US, la saisie de leurs biens (dans quelle proportion ?), l'arrestation/incarcération/condamnation de leurs dirigeants, des condamnations financières ou la fuite des joueurs en panique...

    Un paquet de scénarios catastrophes sont envisageables. Et personne n'a aucune garantie de quoi que ce soit. A commen er par le fait qu'aucun se réalise ;)

  5. gravatar

    # by niafreu - 5:04 AM

    Et puis ce que je trouve drôle c'est... Les Scoops ! Comment vont-ils compenser le manque de joueurs ?

  6. gravatar

    # by Jérome - 9:10 PM

    Je ne vois pas trop l'impact de ce remu ménage pour le moment. J'ai joué tout hier et aujourd'hui sur cereus et il y toujours les américains sur les tables !
    Mais je me doute bien que si tout le monde panique et cashoute en même temps, ça risque de faire du grabuge !

  7. gravatar

    # by Jérome - 7:58 PM

    bon, je retire ce que j'ai dit précédemment. Déjà hier les joueurs US sur Cerus ètaient tous super inquiets. Aujourd'hui ils ne sont plus aux tables.
    Je ne suis pas trés doué en anglais, mais à la connexion au site, je crois qu'on peut lire un message qui interdit aux joueurs résidents US de play en $ réel, qu'ils ont dû verrouiller leurs comptes et qu'ils sont sincèrement désolé de ce désagrément.

    Triste histoire à suivre....

  8. gravatar

    # by kipik - 1:41 PM

    faut être réaliste : la survie de FT est déjà incertaine mais, alors, celle de Cereus va clairement tenir du miracle. Je suis pas du genre à inciter à la trouille et trouve que le "cashout panic" est ridicule (mais, bon, tellement standard aussi). Reste que, franchement, il n'y a aucune raison d'avoir le moindre argent sur UB/AP en ce moment. Ces rooms méritaient de toute façon de crever depuis longtemps après les scandales à répétition et personne ne les regrettera.

  9. gravatar

    # by kipik - 1:42 PM

    précision : on pourra tout de même regretter leurs structures de tournoi qui étaient excellentes...

Related Posts with Thumbnails