My Finger Is On The Button

Suffisait de demander ;)

Un petit souci lors de mon dernier post, le PC qui crash, impossible de récupérer le texte... et la flemme d'écrire une seconde fois le fleuve que j'avais mis trois heures à rédiger. Ce sera l'excuse principale pour le manque d'updates.

Un anniversaire, une fête de la musique, une gueule de bois, trois nuits de traduction... pour compléter. Et expliquer, en même temps, mon manque d'activité pokeristique de ces 10 derniers jours.

Mon passage sur Everest est donc légèrement retardé. J'ai tout au plus joué 200 mains pour prendre la température. +$30 en NL50 et autant de manque à gagner sur un trois outers contre un donk au jeu préflop très varié : call any hand, all-in any big ace. J'ai attendu 40mn pour le prendre, mais les donks ont un protecteur toujours aussi puissant...

Et pas de Cash Game ailleurs. J'ai pris la décision de ne plus jouer en cash sur PS, je m'y tiens. Pas envie d'ouvrir Prima cette semaine. Ma dernière session m'a traumatisé bien plus que je ne voudrais l'admettre... Je vais revenir mais j'ai d'abord besoin de reprendre un peu d'assurance.


Comme de bien entendu, c'est ce week-end que j'ai enfin retrouvé le temps, disponibilité, état de forme et de fraîcheur etc (ouais, je deviens prudent !) pour jouer. Mais aucune envie de partir à la découverte d'Everest en plein week-end. On a tous expérimenté l'effet week-end avec sa horde de donks du dimanches (plus cons, plus nombreux, plus dangereux), je déconseille fortement de commencer une nouvelle room dans ces conditions.

A la place, je me suis offert un week-end de tournois en NLHE. En mettant l'accent sur les tournois "deepstack" de PS. Je suis vraiment "in love" de ces structures profondes. Même si j'avais eu, ces derniers temps, beaucoup de difficultés... Peu de succès dans ces "deep", deux bulles et un ITM, mais j'ai trouvé beaucoup de plaisir et me suis bien rassuré sur mon jeu. Ca peut sembler "couillon" mais je comprend peut-être pour la première fois ce que veut dire un athlète qui annonce fièrement "retrouver ses sensations" après une perf médiocre (ouais, vous l'aurez deviné, le sport et moi...)

Pour autant, les tournois de No Limit ont tout de même tendance à me donner la gerbe. Trois heures de boulot patient et attentif à se monter un bon stack pour sauter en une main contre un donk qui décide de gambler préflop avec une main probablement à 30% dans une situation à fold equity nulle. Et, si ce n'est pas cette fois-ci, ce sera la prochaine vu qu'il faut passer à travers quasiment une fois par heure...

Deux jours de tournois NLHE et je commençais à me sentir partir en tilt... Je ne comprend pas comment j'ai pu soutenir ça pendant six mois en enchaînant tournoi sur tournoi (j'exclus les tournois deepstack de cette critique). Alors qu'en Limit HE, en Omaha 8 (limit et PL), en stud(s) (bon, là, je suis mauvais, je n'arrive pas à me contenir à être suffisamment serré), en HORSE (faut que je corrige cette putain de faiblesse en stud)... quel bonheur de jouer sans que les donks puissent appuyer sur le bouton all-in quand l'envie leur prend :)

Je ne voudrais bien sûr pas faire croire qu'il n'y a pas de badbeats ou d'horreurs dans ces tournois. Ni même que, à la fin, ce sont forcément les meilleurs qui gagnent. Il y a toujours des donks qui passeront à travers les mailles de n'importe quel filet. Ni même que tous les tournois de limit soient intéressants. J'ai ainsi tenté deux fois les $5 d'Everest, je n'y remettrai plus jamais les pieds, ça ne ressemble à rien, on dirait un concours de celui qui appuiera le plus de fois sur le bouton Raise... De la merde, à vous dégoûter du Limit HE.

Evidemment, il y a un revers à cette médaille : les tournois autres que NLHE sont dépeuplés. Même sur PS, un $10 dépasse difficilement les 100 joueurs. Un $5 atteint rarement les 200. Et dès qu'on atteint les $20 de buy-in, on a l'impression de jouer un sit-n-go...

Donc, joueurs de tous les pays (si, si, je suis lu sur les 5 continents, ty gab ;) ), unissez-vous ! Quittez un peu les usines à badbeats qui vous sappent le moral. Et venez vous éclater dans des pokers un peu moins binaires que fold/boîte, 80/20-60/40-52/48, où on joue bien au-delà de sa main de départ, avec des vrais choix.

Limitez, razzez, studez, péhellotez, horsez ou drawez (bon, là, je m'avance un peu loin, ça semble super random les draws, tout de même) MAIS, PUTAIN DE DIEU DE MERDE, SORTEZ VOUS LE CUL DU NO LIMIT... au moins de temps en temps ;)



Côté bonnes nouvelles, tout de même un petit $5 PLO8 de gagné hier. C'est pas grand chose mais ça paie les NL du week-end et c'était, il me semble, ma première victoire en PLO8 (je devais avoir 2 TF mais pas de win). Soit dit en passant, une variante que j'apprécie de plus en plus au fur et à mesure que je découvre ses finesses (et il y en a, on -enfin, moi, en tout cas- s'en rend peu compte au départ... et il me reste encore beaucoup à apprendre !). Là aussi, j'essaie de faire comme je dois le faire pour le limit HE avec un petit montage commenté. Stay tuned !

Ce sera tout ce kipik pour aujourd'hui avant de tomber en rade de clopes.

  1. gravatar

    # by Elise - 9:44 AM

    Comme d'hab, à part gueule de bois et fête de la musique, je n'ai rien compris! Mais je vois que tu es toujours vivant, ouf!
    Bon, si l'été s'installe un jour par ici, on se fait un barbec? Sinon, je ferai une tartiflette, hein..!A bientôt?

  2. gravatar

    # by Anonyme - 10:26 AM

    pour le PLO, je vous conseille plutot de "PLOter", c'est plus sympa... ;)

  3. gravatar

    # by Gab - 11:17 AM

    Salut kipik

    Joueurs de tout continent, tu parles...

    J'ai eu mes comptes bloqués car les rooms s'étonnaient que je me sois connecté en un an et demi du Mexique, du Guatemala, du Nicaragua, des Etats-Unis, du Costa-Rica, puis plus récemment de Singapour, des Philippines et de Thaïlande...

    copie de passeport et autres certificats et hop c'est reparti...

    A part ca, je suis pour l'instant privé de tournoi. Pas la possibilité de trouver 5 heures de libre. Alors en attendant, je "grinde "la 100 NL de PS entre 5 à 7 tables à chaque fois...
    Je gagne, pas des masses, mais be'aucoup de FPP en fin de compte (à ce rythme je pourrais être supernova en fin d'année !) et je pourrais acheter plein de tickets pour les 215 du dimanche...

    Je reviendrai en tournoi au mois d'août, juste après un passage en live à l'ACF, où, je tiens à le rappeler, je vais gagner le 1000 NL du mercredi 1er aout...

  4. gravatar

    # by Anonyme - 2:29 PM

    Salut,

    je lis ton blog depuis un mois seulement, et je remonte l'historique de tes pérégrinations pokéristiques très intéressantes au demeurant. Mais je trouve assez énervant ta manière de parler des "donks", comme tu dis si bien. Parce que la majorité des lecteurs de ton blog sont des "donks" du dimanche....
    Je suis peu étonné de ta facon d'estimer ces joueurs, qui, même s'ils ne jouent pas d'une manière conventionnelle, te sortent quand même d'un tournoi.
    Ne jamais sous estimez l'adversaire, et ne jamais croire que c'est lui le nul. Quand on perd, on ne s'en prend qu'à soi même, car comme dit F. Montmirel, on n'est pas plus fort que les autres joueurs, ce sont les autres joueurs qui sont plus mauvais que nous.
    Alors rappelons nous que certains joueurs, aujourd'hui très respectés, tels que Gus Hansen, étaient pris pour des "donks" il n'y a pas si longtemps que ça à jouer des poubelles dans toutes les positions.
    A bon entendeur, salut, et j'espère que mon "petit" commentaire sera bien percu.

  5. gravatar

    # by kipik - 8:37 AM

    coucou élise : tu sais bien que ce sera toujours avec plaisir :)
    (note pour plus tard : téléphoner Elise & Aymeric...)

    Je m'oppose à l'orthographe PLOter, l'Académie est formelle, ça se lit très mal, on dit du SMS boutonneux

    gab : gl !!!

    l'autre post, j'y reviens dans ma rubrique du jour...

Related Posts with Thumbnails