Un an en arrière

Il y a un an débutait mon aventure sur PokerStar avec une victoire dans le troisième tournoi que je jouais : le $4.40 limit Hold'em. Si vous avez suivi ce blog, vous savez que j'ai décidé de laisser les tournois de côté pour me consacrer plutôt au Cash Games. Plusieurs raisons :

1/ une bankroll en chute libre n'a pas en plus besoin de souffrir de l'énorme variance qu'on connait en tournois

2/ je n'y arrivais plus. Probablement la raison principale mais les deux autres sont , en réalité, les plus importantes.

3/ remonter une bankroll en cumulant gains + bonus + rakeback est peut-être moins glorieux, et plus fatiguant, mais bien plus sûr que de compter sur la chatte dans un tournoi pour se refaire en un coup. En particulier si on se pense un joueur gagnant ;)


Pourtant, après une nuit terrible en cash games à -10 caves, impossible mardi de me décider à ouvrir une table. La room est au centre de l'écran, pokeroffice est ouvert... mais le cerveau bloque. La trouille. Terrible. Panique...

Tant pis, je n'insiste plus dans ces cas-là. Si c'est pour se forcer, je sais maintenant que je risque de faire bien pire que la veille. Mais, cette fois, la déchatte ne serait pas en cause...

A la place, je décide de me détendre sur ce bon vieux $4.40 HE. Je le fais encore de temps en temps, en dépit de son buy-in ridicule, car c'est le dernier tournoi de limit HE dispo à plus de 300 joueurs. Et parfois 400. Que PS nous rende le $20 Deepstack!!! Accesoirement, c'est aussi un tournoi qui me réussit bien avec environ 30% d'ITM (places payées).

Et trêve de suspens, j'ai réussi à le gagner, renouvelant ainsi "l'exploit" d'il y a un an ;)

Du coup, petit cadeau : j'ai fait un montage du tournoi que je vous invite à visionner. Toutes les mains n'y sont pas, j'ai fait des coupes et accéléré certains passages inintéressants. Mais ce tournoi, qui est loin d'être parfait (il y a même quelques mains particulièrement immondes, lol. A force de jouer avec les donk, on finit par faire comme eux parfois), illustre assez bien le jeu à adopter pour bien réussir dans un tournoi de limit à petit buy-in (HE ou O8).


Deux heures plus tard...
Finalement, changement de programme, je viens de perdre deux heures de ma vie (si si) quand Camtasia a perdu le stream vidéo lors de la sauvegarde. Première fois que ça arrive, rien compris. Et franchement pas envie de me refaire le commentaire, désolé, je ne suis pas fan de ma voix à ce point :(


En gros, qu'en retenir ?
En MTT limit à low buy-in, vous jouez avec des abrutis finis, des idiots congénitaux, leurs soeurs et peut-être même quelques cochons d'Inde (au moins un en finale). A vous de vous adapter :

méga ultra maxi tight préflop. A4s en MP, fold. A7 au CO-1, fold. pp4-5 utg, fold. KT, c'est de la merde. KJo ne vaut pas beaucoup mieux. Vos premiums seront payées comme vous n'imaginez pas possible, n'allez pour rien au monde vous embarquer avec des mains à problème. Et plus encore si votre position est délicate (et face à des joueurs qui voient 80% des flops, quasiment toutes les positions sont acrobatiques).

Seules exceptions : en milieu de tournoi, vous avez monté un gros stack en deux ou trois belles mains, spéculez un peu (une chose que je n'ai d'ailleurs pas faite dans ce tournoi et c'est une erreur que j'ai payé ensuite en restant short pendant près de 3h...). Mais un peu !

L'autre exception étant de blinde, une seule relance, quelques limpers/payeurs, allez-y avec vos connectors (assortis ou pas, on s'en fout pour une fois).

Vous jouez sans fold equity, une pp5 vous paiera tout du long sur un flop AKJ86. "Put you on 9T" ou autre raisonnement à la con que je ne saurais vous expliquer. Evitez donc toute créativité (ou presque), c'est du temps perdu. Vous avez AK, vous retrouvez contre 3 adversaires sur un flop QXX, check. Un seul adversaire, maxi deux, OK pour le continuation bet. Mais n'insistez pas au turn si vous êtes payé.

Minimisez votre investissement autant que possible (et maximisez quand vous avez gras ou améliorez, check-raise toujours bienvenu). Il suffit d'une main pour remonter son tapis; or, un gros bet de perdu, c'est plus d'un tour de jeu en moins. Si le turn est scary (A/K et vous avez une petite paire et l'adversaire n'a pas relancé au flop), check encore. Check souvent le turn si vous êtes à poil ou pas bien gros. Faire payer le tirage n'est pas ici le critère à appliquer à la lettre, bien au contraire !

Dans le même esprit de minimiser votre investissement au maximum, check-call la plupart des tirages (et toujours hors position). Il sera temps de raise ou check-raise quand ça rentre, vous serez tout de même payé deux fois et parfois relancé...

Pas d'ante en limit. Et une cote en or pour la BB. Alors, les vols de blinds, laissez ça aux donks. Au moins jusqu'à l'approche de la bulle (mais, même ensuite, évitez de le faire avec des poubelles. C'est déjà assez dur de gagner avec JT ou 78s, n'en demandez pas plus).

Ne vous inquiétez pas de jouer 4 à 6 fois moins que le commun, c'est normal. C'est même très bon signe :)

Si vous avez la chance de tomber sur un agressif tendance bluff pathologique, laissez-le faire si le board est dangereux (ex : KQ sur JJQXX, quel malheur s'il couchait son As). Tenez bon avec une main marginale qui a de bonnes chances d'être devant et/ou d'améliorer. N'ayez par contre pas peur de pousser vos monstres (overpair, TPTK) au moins au flop (l'idéal est qu'il puisse être celui qui cap au flop, prenez bien votre temps avant de payer).

Un check ou call au flop qui bet ou raise au turn vient de toucher. A vous de voir si ce 8 après un flop J92 est un A8 (si, si, très souvent) ou brelan/double paire/quinte.


Je sais que tout cela ne donne pas un jeu bien glorieux. Mais ce n'est pas le but. Le but est d'arriver à proximité de la bulle avec un tapis suffisant pour jouer deux mains. Ou patienter 8-10 tours de table. Vous allez alors commencer à obtenir un peu de fold equity et pourrez envisager d'ouvrir un peu votre jeu (un peu !!!). De gagner enfin vos continuation bet. Et quasiment de doubler sur chaque premium.

Pas de panique si vous êtes short à ce moment. Et jusqu'à la Table Finale. Vous serez payé sur toutes vos bonnes mains, surelancé préflop et cappé au flop par AJ alors que vous n'avez pas joué une main depuis une demi-heure...

L'important est, dans ces moments-là, de conserver tout son calme. De se coucher si ça foire ou sent mauvais, quitte à ne garder que quelques BB. L'important n'est pas combien vous gagnerez sur vos mains gagnantes, ce sera toujours plus que ce que vous pouvez imaginer. Toute votre attention doit être concentrée sur ce que vous investissez sur les mains douteuses et les tirages. Et, croyez-moi, plus vous saurez garder l'investissement faible, mieux vous vous porterez. Et plus longtemps vous conserverez toutes vos chances. Quand on gagne un tournoi, personne ne se souvient si vous étiez chipleader depuis la première pause ou super shortstack pendant deux heures.

Voila. Si avec ça vous n'êtes pas foutu de faire une TF rapidement, je ne peux rien pour vous ;)


Je tenterai de mettre tout de même la hand history du tournoi sur club poker avec l'option "replayer", nettement plus agréable que le bon vieux copier-coller. Et pas la peine de venir me dire qu'au moins trois mains semblent jouées par mon chat assoupi, je le sais. Pour les reconnaître, rien de plus facile, ce sont toutes celles qui me font passer de 10-15k à super short (ouais, je sais, minimiser, tout ça...). On peut en discuter mais je n'ai pas vraiment d'explication pour aucune. Même sur le coup elles me faisaient peur, vous n'avez pas idée après relecture ;)

Avec un peu de chance, ça vous donnera peut-être envie de vous essayer aux tournois de limit HE. Je ne saurais trop vous le conseiller, c'est vraiment un format plein de richesse, avec des problèmes stratégiques très délicats à négocier et beaucoup de jeu postflop. Si vous faites pas mal de cash game (même en NLHE), vous devriez être à votre aise...

Et ce sera tout ce kipik privé de son pour aujourd'hui.


PS : oui, pnews

PS2 : évidemment, c'est pas en gagnant des tournois à $4.40 qu'on se refait une BR, même à plus de 300 joueurs...

PS3 : une petite 10ème place rageante dans le $5+R O8 le lendemain de cette victoire, la confiance revient, le jeu, la chatte, tout ça semble suivre...

  1. gravatar

    # by loorent - 3:38 PM

    yo kipik,

    ça reviens, ça reviens !

    bon sinon, ta strategie (chois des mains, jeu post flop) est-elle valable pour debuter en CG en limit également ?


    loorent, qui se dit que le limit est le seul truc qu'il en connait même pas un peu !

  2. gravatar

    # by Ollives - 8:51 PM

    Cool!
    Bienvenue cher confrere!

  3. gravatar

    # by Laurent - 9:45 PM

    Les conseils sont simples mais efficaces, un comparatif de la tendance de jeu (tight/loose) lors de tes sessions cash game pourrait apporter à pas mal de jouer.

    Je me demande si tu fréquentes les forums de 2+2.

    Ciao,
    Laurent

  4. gravatar

    # by Anonyme - 1:43 PM

    Tres intéressant comme l'ensemble de ce blog. Bien joué kipik :p

    Braverie.

Related Posts with Thumbnails