Confortable comme un lendemain de Southern...

Je devrais être en train de jouer pour bien profiter des pigeons du week-end, mais pas vraiment le courage. Ma tête a mal encaissé le Southern Comfort et ça bataille ferme dans la caboche. Saleté d'Aymeric, je le soupçonne d'avoir su que c'était un de mes pêchés de "jeunesse"...

Du coup, cette petite partie live a vite tourné au drame : trop de Southern, deux paires d'as craquées puis un JJ battu par TT et un AX outdrawed plus tard, je me suis gentiment laissé aller et les rebuys ont défilé. J'avais bien réussi à me refaire mais un setup terrible (JJ vs QQ et KK, live is rigged) m'achèvera. Bilan : -12 caves... qui compensent les +13 de notre dernière partie.

Non pas que ces parties live soient si sauvages que ça. La plupart des joueurs finissent entre +4 et -4 caves. Mais je profite du faible coût pour gambler bien plus que nécessaire. Une excellente thérapie quand on passe tout son temps à jouer "raisonnablement" online contre des adversaires eux aussi moins gamblers. D'une car sa soulage d'envoyer :) Et de deux car il est assez instructif de se mettre dans la peau du donk qu'on affronte tous les jours.

Il est par contre bien dommage de ne pas avoir de hand history à montrer. Tant de superbes donk moves qui sombrent à jamais dans l'oubli... quel gâchis!

En parlant de donk moves, et pour m'éviter encore un peu d'aller tester mon cerveau avachi sur PS, je voudrais parler un peu d'un de ces donk moves. Et, même, d'un des plus courants : le donk lead.

La situation : le flop se dévoile, votre donk insta bet en premier de parole. Par définition, il n'y a rien, ou du très fragile, en face. En mettant un peu de pression, le pot est à vous. Evidemment, il faut être certain d'avoir un mauvais joueur en face de soi. Un adversaire plus fin, plus solide, est, au contraire, capable de faire le même move avec une main énorme justement pour déclencher une relance et, donc, avoir une chance de jouer pour un tapis (le votre, de préférence)

Premier exemple :

Dealt to Abellyus [8h 8s]

Abellyus: calls 50
4 fold
canadapoker1: calls 50
1 folds
dellbronx: calls 25
Opossum1106: checks

*** FLOP *** [Jh 3d 9s]
dellbronx: bets 50
Opossum1106: folds
Abellyus: raises 100 to 150
canadapoker1: folds
dellbronx: folds


Le plus simple : le minbet en multiway. Même pas besoin de regarder votre main : relancez, ramassez. Si ça ne suffit pas, rincez une seconde fois au turn. Etonnamment, chez un donk, ce sera rarement un "blocking bet" pour aller chercher son tirage à moindre coût. Mais, plus probablement, un 9 ou un 3 sans réel kicker.

Voire rien du tout. On croise parfois des spécialistes du "donk min lead" qui vont miser systématiquement, et toujours le minimum, au flop. Ce sont de bons alliés qui vont "tester" les joueurs avant vous et vous permettre d'agir en conséquence pour prendre le pot à moindre risque/coût.


Second exemple :

Dealt to Abellyus [Kd Ad]

3 folds
canadapoker1: calls 30
2 folds
ache1983: calls 15
Abellyus: checks

*** FLOP *** [9d 9c 3s]
ache1983: bets 90
Abellyus: calls 90
canadapoker1: folds

*** TURN *** [9d 9c 3s] [5d]
ache1983: bets 120
Abellyus: calls 120

*** RIVER *** [9d 9c 3s 5d] [Qh]
ache1983: bets 120
Abellyus: calls 120

*** SHOW DOWN ***
ache1983: shows [4c As] (a pair of Nines)
Abellyus: shows [Kd Ad] (a pair of Nines - Ace+King kicker)


Un autre classique, sur un flop pairé. Typiquement un vol, confirmé par le montant du bet (il potte, alors qu'un fish tenterait de slowplayer un 9). Une relance serait possible mais, avec encore un joueur derrière (qui lui peut avoir quelque chose), et la position, je préfère le laisser continuer à bluffer le turn. Celui-ci m'apportant un tirage couleur, je reste tranquillement en mode "bluff catching".


Un dernier pour la route :

Dealt to Abellyus [9s As]

4 folds
Abellyus: raises 200 to 300
2 folds
mmpp69: calls 250
BB folds

*** FLOP *** [7h Qs Jh]
mmpp69: bets 300
Abellyus: calls 300

*** TURN *** [7h Qs Jh] [Qc]
mmpp69: bets 145
Abellyus: raises 1000 to 1145
mmpp69: folds


Plus complexe, déjà. Son bet au flop est assez faible (identique à ma relance préflop, souvent un signe, et donc moins que 1/2 pot) pour laisser supposer de la faiblesse. Le flop est extrêmement riche. Ma main... catastrophique et mériterait, du coup, une relance. Le risque est, toutefois, qu'il ait trouvé un gros tirage, ou qu'il ait une paire de 8/9, et soit incapable de le lacher. Or, je n'ai aucune envie de devoir jouer un gros pot avec une main aussi faible. Payer pour voir comment il se comporte au turn me semble bien préférable. Le tout petit bet, faux minbet, sur la dame qui double est assez superbe : inutile d'espérer gagner quoi que ce soit de plus, il n'y a rien de rien en face. Pas la peine de le laisser tirer un miraculeux 6-outers


Ce sera tout ce kipik pour aujourd'hui, il est temps de voir ce que je vaux en lendemain de cuite...

  1. gravatar

    # by Aymeric - 11:07 AM

    .. toi aussi bobo la tête ? Faut dire qu'on s'est enfilé la bouteille quasiment à deux.

    Pour la soirée effectivement c'était bien sympa, même si un des joueurs a peu joué au final, peu habitué à notre format "entre potes".

    Pour ma part je suis assez content, j'ai réussit à pas trop mal joué (c'est à dire moins mal que d'habitude) dans la première partie de soirée, par contre la suite a été dramatique.

    En fait je crois surtout que mon pot énorme m'a obligé à continuer à jouer même des mains improbables, je susi comme toi, je viens pour m'amuser pas pour gagner de l'argent et du coup je me suis bien marré, même si j'ai réduit mon pot de moitié en 4 mains. :)

    Allez récupère bien et à la prochaine.

Related Posts with Thumbnails