Et si je repartais une semaine ?


Je vous manquais mais PS se languissait encore plus de moi apparemment. En guise de récompense pour mon retour, je termine troisième du premier tournoi lancé. Un des $33 du matin, que je ne joue jamais vu les horaires. Mais mon petit mid-week de break m'a fait passer en horaires diurnes, faut faire avec (bon, ok, ça ne va pas durer, mais j'ai d'autres combats pour l'instant).

On va diluer la satisfaction dans un nuage d'auto flagellation : arrivé chipleader en TF, j'espérais forcément mieux. Et je n'ai pas non plus particulièrement brillé par le skill sur cette ultime table. L'excitation, la trouille, on mélange tout ça et on obtient des choix pas forcément ultimes. A ma décharge, les quintes sont rentrées comme papa dans maman pendant une heure et étaient assez délicates à éviter vu les situations (une ne coûte pas assez cher pour ne pas payer, la seconde est terrible vu que je suis persuadé qu'il n'a rien flop/turn et ne me bat que s'il a JJ ou AK -difficile de faire plus polarisé en short handed-, et la dernière est sur un board A2574 ou j'ai pp7. C'était foldable mais en 4-handed, trop difficile pour moi hier).

Pas encore la perf attendue, donc. Mais ça alimente un peu la bankroll et c'est déjà pas mal. D'autant que j'ai vraiment lancé ce tournoi histoire de tuer le temps.

Le reste de la journée fut insignifiant. Grosse déception sur le WCOOP 215 où je bust juste avant la bulle. Pas forcément joué non plus mon meilleur poker mais trop de bad setups. Je m'en veux surtout d'avoir joué ce tournoi, je me savais fatigué après une journée commencée alors que le soleil se levait à peine. Mais j'ai craqué en estimant que le field serait tellement faible que ça en valait la peine. C'était le cas mais encore fallait-il être assez lucide pour savoir coucher des JJ/QQ quand on se fait 3-bet par des joueurs qui, de toute évidence, n'étaient pas en mode "range ouverte"... Je suis tellement donkesque parfois :)


Reprise aussi du petit "challenge NL50". 4000 mains à 14BB/100, ça déroule plutôt tranquillement (lol). Avec une "non-showdown" à zéro, c'était quand même le but de l'exercice que de corriger cette "faiblesse". Reste à travailler l'autre énorme faiblesse : le volume! Là-dessus, je suis clairement toujours aussi mauvais. J'ai quelques pistes pour trouver une "solution". On verra bien ce que ça donne dans les semaines à venir. En tout cas, cette petite descente m'a au moins fait du bien moralement. Et on devrait pouvoir attaquer la NL100 assez rapidement (enfin, façon de parler, vu le volume développé, rapidement est une notion très vague...). Si seulement je pouvais/savais résister dès que je vois le moindre donkament à $11 qui commence...


Et puisqu'on est dans l'auto-satisfaction, je viens aussi de remarquer que, cette année, mes finishes en TF sont à 50% sur le podium (5/4/7 sur 32). Evidemment, ça ne ventile pas selon le buy-in. Mais c'est en progrès. Et, c'est une amélioration presque plus importante que tout le reste pour un joueur de tournoi : les TF sont rares, il est crucial de les optimiser (ce qui ne fut pas forcément le cas hier, comme déjà dit; même si assuré le minimum avec cette troisième place).


Semaine en demi-teinte à venir. Ces horaires diurnes sont assez perturbants. Et peu propices au gros volume en MTT. On va faire avec, ça se redécalera naturellement. En attendant, je vais tenter d'en profiter pour terminer le "passage NL50". Je me connais, je n'y arriverai probablement pas. Mais essayer sera déjà bien. Et on verra pour les MTT selon l'état de fraîcheur. Pas de WCOOP au programme avant dimanche. Et les mini-FTOPS sont tellement tard que c'en est indécent. A la place, je vais m'occuper sérieusement d'une série d'articles stratégiques pour PokerNews. Personne n'a dit que ça serait facile ;)


Et ce sera tout ce kipik pour aujourd'hui

Reblog this post [with Zemanta]

  1. gravatar

    # by Carlit - 3:28 PM

    Hum, regardé un peu le WCOOP 215$ à midi, n'était pas fini, aller au bout signifiait jouer 18h30, après les 6h de ton tournoi, peut-être que tu peux mais peut-être…

  2. gravatar

    # by Anonyme - 4:04 PM

    Je vois que M. Kipik se moque bien des forumeurs de Poker News. Je pensais que M. Kipik était plus humble que ça.....

  3. gravatar

    # by kipik - 5:32 PM

    M. kipik aurait surtout dû citer sa source : http://fr.pokernews.com/poker-forum/topic15487/

    ;)

  4. gravatar

    # by Dr Sp@des - 8:48 PM

    énorme la leçon de flop !
    sinon, c kan keles reviennent les videos ?

  5. gravatar

    # by ptitevoix ^^ - 2:04 AM

    Je vois que M. Kipik se moque bien des forumeurs de Poker News. Je pensais que M. Kipik était plus humble que ça.....

    finne analyse et argumentation ^^
    je pensais que Mr avait un cerveau lol mais Mr voulait juste déverser sa haine/frustration ? que Mr se reprenne lol et si Mr n est point satisfait du contenu de ce blog , pk Mr continue t il a le lire ^^ ?

    peace tlm , en esperant bien sur que Mr ne le prendra pas mal

  6. gravatar

    # by Gloub94 - 4:35 AM

    Lol énorme la vidéo Kipik , j'ai bien rigolé !

  7. gravatar

    # by Buse-LP - 10:51 AM

    Bien aimé la métaphore sur le « brouillard ». Par contre, je ne suis pas d’accord avec O’Neil. Pour moi seul le présent existe. Le poker notamment, est une histoire d’individu et pour l’individu seul compte le présent. Peu importe ce qui l’a amené là, il n’y a que la décision qu’il prend à l’instant présent qui fait sens.
    Je voudrais d’ailleurs rebondir là-dessus :
    Le poker – et particulièrement les MTT – suppose un détachement vis-à-vis du résultat. Le fait d’être déçu par une 3e place, me parait peu professionnel. Avec ton expérience, le nombre de TF déjà jouées, je m’attends à plus de détachement. A une analyse froide permettant de rester concentré uniquement sur la main présente.
    Je me suis aperçu que chaque satisfaction / insatisfaction a un impact significatif sur mon jeu. Depuis je lutte pour arriver à préserver mon jeu en toute circonstance.

    J’aimerais avoir ton avis concernant l’impact émotionnel sur le jeu.

  8. gravatar

    # by Xmoon1 - 12:35 PM

    slt kipik!

    j'adore la video,quel kiff des l'reveil! :)

    gg pour ta 3e place!

    ps: c'est toi paul? lol :)

  9. gravatar

    # by kipik - 3:12 PM

    Buse p1 : je ne souhaite surtout pas lancer un débat philosophique. Ce genre de question alimente les plumes des écrivains et philisophes de tout poil depuis une éternité, je me vois mal mettre tout ce petit monde d'accord sur "ma" vision ;) D'ailleurs, j'ai cité O'Neill juste parce qu'il était totalement contradictoire (et que je l'aime bien - et que c'est la première qui me soit venue en tête, dans une traduction très à l'emporte-pièce d'ailleurs). Pas forcément "ma" vision. Je n'ai pas totalement son pessimisme. Ou il se manifeste en tout cas différemment...

    Ceci dit, si vous aimez Céline (l'auteur, le reste ne me regarde pas), vous aimerez O'Neill. Ils ne sont pas proches que par les dates...


    Buse p2 : attention à ne pas non plus aller trop loin. OK, on peut faire énormément de métaphores entre le poker et la vie en général. Mais, bon, ça n'est jamais non plus qu'un jeu. Pas sûr que la philo y ait vraiment sa place :) Ceci dit, si l'instant existe seul dans le processus décisionnel , c'est noyé dans le long terme...

    Buse p3 : on verra ça dans un billet/chronique. Mais, oui, je suis toujours déçu quand je ne gagne pas. 3ème c'est certes satisfaisant, en particulier financièrement. Et c'est toujours mieux que 8ème ou 1275ème. Mais ça n'est pas non plus une victoire. La seule qui soit vraiment belle...

  10. gravatar

    # by ptitevoix - 7:14 AM

    Je voudrais d’ailleurs rebondir là-dessus :
    Le poker – et particulièrement les MTT – suppose un détachement vis-à-vis du résultat. Le fait d’être déçu par une 3e place, me parait peu professionnel. Avec ton expérience, le nombre de TF déjà jouées, je m’attends à plus de détachement. A une analyse froide permettant de rester concentré uniquement sur la main présente.
    Je me suis aperçu que chaque satisfaction / insatisfaction a un impact significatif sur mon jeu. Depuis je lutte pour arriver à préserver mon jeu en toute circonstance

    il parait evident d etre decu par une 3ieme place quand le premiere prends 2 fois et demi le montant remis au 3ieme lol
    et il parait evident aussi que les choix sont influencé par le passé .
    l inconscient/intuition est guidé par le passé , il se remémore toutes les situations 'identique' et en resors automatiquement ce qui selon lui est la meilleur des solutions ...
    l est quand meme gentil notre inconscient , mci encore la ptitevoix ^^

Related Posts with Thumbnails