Comptable, coupable !

NEW YORK - MARCH 18:  Bernard Madoff's account...

Deux posts. Coup sur coup. Vous ne rêvez pas.

C'est probablement le signe que le moral est au mieux. J'ai toujours envie d'écrire quand je vais bien.

Il me semblait juste important de préciser quelques points sur ce que j'ai pu écrire hier. Pas vraiment aimé ce que j'ai "relu", je ne trouve pas que cela traduise totalement la réalité.

Je ne vais pas pour autant revenir sur l'essentiel : je ne sais plus jouer en cash game. Une petite session courte par-ci par-là, aucun souci. Mais tenir un rythme ne seulement 1k hh par jour, tous les jours... ça, je ne sais plus. On peut faire illusion sur une petite session. Et si on s'est d'ailleurs "offert" cette petite session, c'est probablement que, mentalement, on se sent, on se sait, dans son A-Game.

Jouer du volume, régulièrement, implique de jouer aussi son B-Game. Et, parfois, son C.

Dans mon cas, pas besoin de centaines de milliers de mains pour constater que mon C-Game est une catastrophe. Mais aussi qu'il est beaucoup trop fréquent.


Je n'ai (évidemment) aucun problème à battre une NL50 ou 100 quand je suis à mon meilleur niveau. Mais, dans mon C-Game, je suis un joueur perdant de NL25. Et, pour moi qui envisage depuis un moment de revenir au cash game, c'est ce que j'entends par "ne sais plus jouer". En l'état, je ne suis pas capable d'être un joueur gagnant à long terme. Sur un gros volume ou, au moins, un volume correct.


Une partie du problème est technique. Et, celle-là, je l'attendais. Après tout, ça fait une éternité que toutes mes réflexions "poker" sont basées sur des tapis entre 10 et 30 blindes, avec de la fold equity, de la bubble equity et de l'ICM. Très peu de réflexion postflop, évidemment. Et chaque fois avec l'optique MTT : pot control ou ramasse tout de suite. Autant de trucs complètement inutiles à une table de cash game (excepté quand il s'agit de jouer un short stack pour qui je ne suis jamais une bonne cible). Aucune surprise de ce côté-là, j'avais d'ailleurs décidé de commencer sur une limite plus basse que ce que j'étais censé devoir/pouvoir jouer pour cette raison.

Après, je m'attendais bien aussi à quelques difficultés non-techniques. Mais je ne m'attendais franchement pas à ce que cela pose autant de problèmes.

Un exemple anecdotique : je tenais une compta à jour, de tout ce qui rentrait/sortait. L'incapacité des trackers à suivre les résultats de tournois rendait la feuille excel indispensable. En passant au cash game, j'ai évidemment poursuivi dans mes petites habitudes. Une session = une entrée. Total quotidien, hebdo, cumul, ajout du rakeback... standard.

En jouant des MTT, sur un volume quotidien assez stable, j'avais pris mes habitudes. Une journée ou deux sans résultat, qu'importe ? Un gros down sur une semaine ou deux, pas un problème quand on sait que la moindre perf va nous remettre en positif pour deux ou dix fois la somme actuellement en rouge.

Je n'ai rien vu venir quand j'ai continué ma "compta" en cash game. Je n'ai pas imaginé une seule seconde l'impact négatif que cela pourrait avoir que d'enchaîner quelques sessions ou journées dans le rouge. En fait, aller me coucher avec ma compta dans le rouge me donnait une motivation pour la session de MTT du lendemain. Pour aller chercher LA perf. Peu importe d'être down de 20 ou 50 buy-ins (ok, 50, j'exagère, m'est pas non plus arrivé si souvent) si le "stress" généré se transforme en motivation pour aller en gagner 30 ou 100. Nous pousse à faire mieux le lendemain. Au final, l'important s'est de s'en tirer avec un ROI de 40% et plus. Qu'importe d'être, pour l'instant, un peu down...

Changement radical en passant au cash game. Le down de 10 ou 15 caves n'a plus du tout été générateur de motivation. Le stress est resté du stress. Il n'y a rien qui vienne rassurer comme la perspective d'une grosse win. Les 10 ou 15 caves de pertes, il va falloir les regagner une à une. Lentement. Très lentement.

Et c'est là que la "compta" s'est révélée une très mauvaise idée. Si le joueur de MTT (que j'étais) se couche en se disant "bah! mauvaise session, demain on chatte!", le joueur de cash game (que je deviens), lui, se couche en se disant "omg! -10 caves, comment je vais remonter ça ???". Yep, pas bien préparé mentalement au CG, le kipik.

Au final, la compta est devenu mon ennemie. La petite saleté qui m'a amené à penser aux résultats à court terme. A concentrer mon esprit sur mon état de gains/pertes. Et, évidemment, à jouer encore plus mal derrière. Comme chaque fois qu'on perd de vue le long terme. Qu'on fait abstraction de ses résultats.


Il m'a fallu un temps fou pour m'en rendre compte. Et finalement virer la compta. En fait, pour être correct, il a fallu que je passe sur des rooms .fr pour réaliser à quel point cette compta permanente influait négativement sur mon jeu. Ras le bol de faire des conversions €/$, je l'ai donc laissée de côté quelques jours en attendant de faire une nouvelle feuille directement en €. Et la vérité est apparue d'elle-même : ne plus savoir où j'en étais me permettait enfin de ne plus y penser, d'oublier l'argent.

Je ne crois pas avoir eu plus d'une session en C-Game depuis. Et une courte. Je laisse HM faire le boulot pour moi. Il le fait parfaitement bien. Un petit coup d'oeil en fin de session pour voir ce que ça donne, pour me donner une idée globale, rapide, de l'état des lieux. Mais ne surtout plus rentrer au clavier ses chiffres en rouge qui me mettaient, in fine, en s'additionnant, dans un méchant tilt. Qui m'enfermaient dans le court terme.


Quand je parle d'une remise à zéro, c'est vraiment d'une remise à zéro générale. Toutes mes habitudes de joueur de MTT sont à revoir... non, à effacer! Il y a du boulot...

Ce sera tout ce kipik pour aujourd'hui
Enhanced by Zemanta

  1. gravatar

    # by Carlit - 7:10 PM

    Es tu sûr que ce soit ta compta la responsable si tu ne joues pas au mieux ? Et pas plutôt le manque de confort actuel de la bankroll ? Impression bizarre à te lire, celle de voir un type, dont le compte en banque est un peu serré à une période donnée, choisir justement ce moment pour ne plus faire le compte de ses dépenses… Où est le plus grand danger ? Craindre de passer dans le rouge ou ne pas s'en préoccuper ? Sais pas, m'enfin, après tout, chacun sa méthode peut être pour ne pas jouer "scared money"…

  2. gravatar

    # by Matthieu - 8:06 PM

    post très interessant, des questions tres justes qu'il faut se poser.
    Trouver la reponse c'est la clé ;)

  3. gravatar

    # by TraCy - 10:17 PM

    J'ai découvert ton blog il y a peu et je compte bien revenir plus souvent. Je suis stupéfait du réalisme dont tu fais preuve mais aussi des conseils prodigués. J'ai souvent l'habitude de n'entendre que des soi-disant "shark" et je commençais à complexer, lol... J'apprécie ce blog !
    Au plaisir...

  4. gravatar

    # by zmasters - 10:32 PM

    Moi ce que je remarque c'est des down de 10/15 BI voir 50 (dont tu parles à un moment)...Fuuuu pas sur une session des down du genre? Siii!! Whaaaa cours mon gars cours!!!!!

  5. gravatar

    # by AlKriS - 1:58 AM

    en lisant tes commentaires MTT je rpenais déjà du plaisir et pas mal de trucs faisaient echo, mais alors sur le cash game j'ai juste l'impression de me lire si je devais écrire un post sur le sujet...

    En effet la capacité à se détacher du resultat immédiat est PRIMORDIALE en CG. Tant qu'on y arrive pas, je pense que c'est même pas la peine d'essayer de jouer. Perso j'ai réussi à apprivoiser le truc par petites touches (petites sessions). L'objectif de chaque session ne se posait pas alors en termes de gain/pertes mais uniquement de temps joué, ou de nombre de mains jouées lors de la session. En me forçant aussi à ne pas regarder le résultat après chaque session. Juste une vérif de fin de journée, voir tous les deux jours.

    Une fois qu'on passe ce cape, le jeu redevient confortable et on se fixe sur ce qui est vraiment essentiel : chaque décision isolée du reste (sauf pour le meta game bien entendu). Et on sort alors de la session content (ou pas) de son jeu, mais plus du resultat.

    Tu as parfaaitement cerné le coeur du problème en CG à mon avis. Le niveau de jeu peut être bon, voir juste moyen, si on intègre cette variable alors on sera gagnant. Sinon on peut être très bon, on peut ne rester qu'un joueur even, voir spew tous ses gains dès qu'un tilt s'installe.

    GL et bons runs aux tables ;)

  6. gravatar

    # by D8 - 10:49 AM

    c'est interessant, en plus tu prends un peu a revers les habituelles théories sur le management de bankrolle.
    C'est vrai qu'il est 1000 fois plus difficile de se relever de mauvaises cessions de cash game que de mtts.

  7. gravatar

    # by Anonyme - 1:28 AM

    Je m'amusais a regarder ton 1er post ... le 19 mai 2005.
    5 années de bons et loyaux services, c'est impressionnant et ça force le respect peu importe le résultat en fait. Arriver à vivre le sa passion, c'est toujours beau et c'est là l'essentiel.

    Humm alors j'imagine quand même que c'est pas forcement avec gaieté de coeur qu'on a envie de tirer un bilan de toutes ces années quand on se retrouve à grind la nl25 5 ans après (d'ailleurs je ne crois pas t'avoir entendu parler de ces 5 années nulle part récemment). Mais quand même ce serait intéressant d'en faire un justement de bilan.

    Avec les quelques questions suivantes :
    -si c'était a refaire ... le referais-tu ? que changerais-tu ?
    -le rapport que t'as avec le poker maintenant est-il différent d'avant
    -Ya 5ans, comment te voyais-tu en 2010 ?
    -Comment te vois-tu en 2015.
    -Qu'est ce qui te fait encore chaque jour t'assoir à une table de poker online ? La passion encore et tjrs ou une certaine nécessité, une habitude ?
    -Qu'est ce que t'esperes finalement maintenant ?
    -Quelques chiffres pour agrémenter le tout :
    *nombre de tournois joués
    *nombre de mains de cg jouées
    *rake total
    *nb de rooms testées ...
    *nb d'heures passées devant l'ordi ... (mwé bof)

    blablabla ... etc

    Les joueurs qui ont commencés en 2005 (voir peut être avant d'ailleurs dans ton cas) sont finalement rares maintenant et encore plus les gens qui ont partagé leur vie comme toi sur un blog depuis 5 ans. Je pense que tu as plein de choses a raconter, vraiment.
    Sans écrire un bouquin, tu pourrais aisément écrire quelques pages teintées de nostalgie avec un peu de temps et d'envie.

    Le but n'est pas de te faire déprimer genre (omg still nl25/50 5 year later ... what a shame!)

    OSEF tout ça.
    T'as pris le parti pris d'être joueur de MTT pendant des années, t'as jamais réussi à percer, à chatter gros, c'est de l'histoire ancienne.

    Le but c'est juste que tu nous livres tes impressions sur ces 5 années passées, ce que t'en penses apres coup, est-ce que tu t'es amusés, est-ce que t'es nostalgique d'une certaine epoque ... etc ... etc

    J'arrête là, je radote.

  8. gravatar

    # by Anonyme - 1:51 AM

    Allez toujours moi, j'en rajoute une couche :
    -Pendant des années, tu t'es concentré sur le poker de tournoi, avec pour objectif de perf.
    Dorénavant, comment appréhendes-tu la suite de ta carrière ?
    CG principalement ?
    Si oui, te donnes-tu des objectifs genre : décembre 2010 : nl100 et décembre 2011 : nl400+?

    Je ne suis pas un lecteur assidu de ton blog mais je le visite régulièrement qd même et ya toujours quelque chose qui m'a marqué : jamais aucun fil conducteur, jamais d'évolution linéaire : MTTs, nl50, SNGs, nl100, nl200, mtt, nl50, nl100 et là on te retrouve en nl25/30, on ne sait pas trop pourquoi. Une fois tu te mets au cg pour de bon, une fois le cg ca te barbe ... cest compliqué de te suivre ^^

    D'où ma question : envisages-tu enfin des objectifs à court/moyen terme en terme de limite de jeu/bankroll ?

    Bref en + d'un thread sur les 5 années passées, dis nous ce que t'attends de cette 2eme moitié de 2010 et comment t'espères finir l'année nivo poker.

    Bref le post classique du poker blog lambda : "mes objectifs pour 2010"

  9. gravatar

    # by Anonyme - 11:16 AM

    ya 6 mois tu parlais de monter en 400 à un niveau "décent" comme tu disais, et aujourd'hui tu ne bas pas toujours pas la 25 ou 50, serieux je sais pas comment tu fais pour pas te faire une raison

  10. gravatar

    # by Anonyme - 9:05 AM

    +1 ton twitt sur le non-shdwn

    mais chuuuuuuuuuuuuuuuuutttttttttttttttt!

  11. gravatar

    # by pronostics - 9:30 PM

    Merci d'avoir eu le courage d'écrire ce témoignage, ça fait réfléchir

Related Posts with Thumbnails