Français, vaches à lait

Le marché français du poker est désormais officiellement "ouvert". Terme intéressant quand il s'agit de parquer les gens d'un pays sur un nombre limité de sites ayant reçu l'agrément officiel. Ou, autrement dit, qui acceptent de répercuter la taxe imposée par l'état français.

Que l'état taxe ne me dérange pas. En fait, qu'il n'ait pas taxé plus tôt est même surprenant. Et les 2% de taxe obtenu, avec la conservation du principe de pot capé (rake+taxe ne peuvent dépasser un montant fixé) sont, finalement, très acceptables. Ça ne va certes pas simplifier la vie des grinders de low et mid stakes mais ça reste jouable. D'autant que, d'après quelques déclarations, une partie de cette taxe était susceptible d'être prise en charge par les poker rooms.

En tout cas, ça le restait... jusqu'à publication des conditions d'application. Et, là, surprise. On réalise que plusieurs poker room, et les plus en vue, ont décidé de non seulement ne faire aucun geste mais, en plus, de taxer plus que ce que l'état exige.

Au final, on se retrouve actuellement avec des poker rooms moins fréquentées et pratiquant un rake plus élevée que leur ancienne version, ou leur maison mère. Et les critiques vont bon train, notamment sur le prélèvement préflop. Le standard du secteur est le "no flop no drop" : pas de prélèvement sur les mains qui s'arrêtent avant le flop.

Pour les joueurs de cash game, c'est le ciel qui leur tombe sur la tête. Au point qu'on peut se demander si, à terme, de tels prélèvements sont vraiment "battables" ?

Pour les joueurs de MTT (ou de SNHG), le premier problème sera bien sûr celui du volume. Le volume est la clé. Et, pour l'heure, l'offre en MTT est bien pauvre. Surprises aussi pour les MTT players : l'augmentation du rake est aussi plus forte que prévue, et justifiable par la nouvelle taxe (problème mineur en MTT qui devrait coûter 5% de ROI à un joueur gagnant). Et les structures de tournois, notamment sur PS qui était la référence en la matière, sont nettement moins bonnes que sur la version dotcom.

En clair : les plus grosses rooms .fr ont décidé de se gaver. 5% de rake sur Winamax, que le pot voit un flop ou pas. Des prélèvements sur PS supérieurs à ce qui est annoncé. Des coûts de MTT/SNG qui passent du classique "+" (ex: $30+$3) à un joliment pervers "inclus"; exemple : un classique 20+2 devient un 20 (18+2, voire 17.84+2.16)


Et, bien sûr, mais cela était prévisible, un marché réservé au HE et PLO. Adieu razz, Omaha 8 et autres triple draw.



Principaux sites dans le collimateur : pokerstars et winamax. Sans réelle surprise, ces deux acteurs se posent d'entrée comme leaders et étaient donc les mieux placés pour abuser de la situation. De toute évidence, ils ne s'en sont pas privés.


Heureusement, la communauté des forums semble se bouger. Et se mobiliser pour améliorer les choses. Et je les rejoins complètement dans leur volonté de boycotter pokerstars et winamax. Ces deux rooms nous prennent pour des cons, ne leur donnons pas raison !


A l'inverse, quelques rooms semblent prêtes à faire des efforts, faisons-leur de la pub. C'est au moins (on ne connaît pas la structure de prélèvement de toutes les rooms) le cas de Betclic et Eurosport Bet qui pratiquent le no flop no drop (pas de taxe sur les pots préflop).

Si vous devez mettre votre argent quelque part, là, tout de suite, car vous êtes en manque...



Après, c'est vous qui voyez. La sodomie est d'ordinaire une pratique que j'encourage...


J'ai hélas trop peu de foi en l'espèce humaine, et en particulier dans les français, pour croire qu'une mobilisation changera quoi que ce soit en profondeur. Néanmoins, j'aime beaucoup l'idée lancée de s'installer aux tables pour sit out. Je ne participerai pas mais uniquement car je n'ai rejoint aucun site "ghetto" (je continue à jouer sur boss et FT jusqu'au 7 juillet, date à laquelle boss m'éjectera. Puis FT et sans doute UB ensuite... ou en VPN).

Tant que les .fr en resteront à une surtaxation, du prélèvement préflop et des structures de MTT inférieures, je resterai à l'écart. Peut-être sommes-nous parqués dans notre ghetto, nous n'en méritons pas moins des conditions de jeu décentes. Devoir jouer entre nous, du fait d'une loi absurde et injuste, ne fait pas de nous des joueurs de seconde zone qu'on peut contenter avec la première offre venue.

Rebelle. Encore et toujours. Mais, cette fois, avec une cause juste.


En attendant, rakez bien. Moi, je retourne jouer un peu de Omaha 8, mon cheval du moment, énorme ras-le-bol du NLHE.

Et ce sera tout ce kipik bel et rebelle pour aujourd'hui

Enhanced by Zemanta

  1. gravatar

    # by Anonyme - 3:04 AM

    Ben oui mon kipik,
    Là, ils nous la mettent profond...
    Si profond, que la mort du poker en France pointe son nez...
    Une situation que nous n'espérons pas mais dans la durée, j'ai bien peur que nos compatriotes ne s'essoufflent avec ces marges de gorets...
    On a beau nous dire que tout est bon dans le cochon, ce morceau a du mal à passer...

    Mendia devenu temporairement végétarien ;)

  2. gravatar

    # by Carlit - 8:39 AM

    Le pb est dans le rapport de force… Ca représente quoi la clientèle française sur PS, quel pourcentage de sa clientèle mondiale ? Je n'en sais rien, mais ça doit pas faire lourd… Ils ont accepté d'ouvrir un petit commerce de proximité, et le stake comme le steak y est bien plus cher qu'en grande surface…

  3. gravatar

    # by Rincevent - 10:03 AM

    Mouais, on l'a dans l'oigne!
    FT semble engagé pour prendre la licence, alors va falloir trouver d'autres issues de secours...

  4. gravatar

    # by Maillon - 12:47 PM

    j'ai trouvé une solution, je vois tous les flops.
    Pour winamax la situation n'est pas aussi noire que tu le dis, certes il y a les 2% preflop qu'ils ont décidé de ne pas prendre en charge pour leur pomme mais on reste sur du 5% postflop. On trouve aussi des tournois tournois à overlay important où la commission n'a même plus de sens

  5. gravatar

    # by matt le frip - 4:26 AM

    Juste une petite précision (peut etre inutile), virgin nous laisse jusqu'au 7 juillet pour cashout. Donc faut pas oublier de le faire avant.

  6. gravatar

    # by Anonyme - 5:00 AM

    Maillon faible vient de nous livrer la solution que l'on cherchait...

    JOUER TOUS LES FLOPS...

    Encore une victime d'un certain Patrick B. grand gourou du poker français.
    En gros, ce que l'on peut dire des sites fr en ce moment. C'est que Patrick B. (escroc patenté) et Pornstar (pokerstar.fr)vont faire un max de fric. Mais que le niveau est si relevé qu'il y a moyen de ramasser les miettes.


    Mendia en mode i will survive

  7. gravatar

    # by Anonyme - 7:58 PM

    T'es jamais là où il faut toi ! tu as squatté PS des années, tu aurais pu faire la manif avec nous...

  8. gravatar

    # by Anonyme - 12:10 PM

    Malgré l'intervention du boss, pornstar ce fout encore et toujours de nous...
    l'ARJEL nous pompe jusqu'à la moelle...
    A part ça tout va bien...


    Mendia remonté comme une horloge (en grève)

  9. gravatar

    # by Anonyme - 7:59 PM

    Encore une fois le kipik il a rien compris. Sur Ps en ce moment la NL100 n'a jamais ete aussi juteuse, je dois tourner à 6ptbb/100 malgré le rake en +
    En tant que "pro" ne pas y etre est une erreur profesionnelle.

  10. gravatar

    # by kipik - 8:32 PM

    [ ] a compris la variance

    sinon, désolé de ne pas avoir sitout mais mon argent fructifie ailleurs (enfin, c'est ce qu'il devrait faire).

    ceci dit, le niveau est certainement très faible sur les .fr mais il l'est aussi sur beaucoup de rooms .com dès qu'on quitte PS et FT. Plus du rakeback. Plus des bonus. Plus des rake races. Et, finalement, autant de fréquentation.

    Désolé de ne pas m'extasier sur des résultats de 3 jours. kipik, il commence un peu à comprendre comment ça marche, le long terme.

  11. gravatar

    # by Anonyme - 10:50 AM

    Sur quelles rooms en .com on peut encore jouer ? (à part FT qui va prendre la licence)

Related Posts with Thumbnails