Je vais bien, tout va bien...

Beaucoup beaucoup de choses depuis mon dernier message. Ou appel au secours, c'est selon ;)


D'abord, énormément de réactions. Je sais que pas mal ont été surpris, alors que tout semblait bien aller, depuis un bon moment, pour moi. Hélas, les choses vont très vite au poker. En particulier quand elles vont mal. Je n'étais pas non plus dans une situation dramatique à l'instant "t" où j'ai posté ce message. Mais je sentais le danger menacer. Et, surtout, je ne trouvais pas beaucoup de solutions pour inverser la tendance. Ce qui est pire car, là, on commence à toucher au moral. Au mental. Et je sais, pour l'avoir déjà vécu, comment ce genre de mauvaise pente se termine...

On m'a ensuite conseillé de trouver un vrai (sic) travail pour me refaire. Merci de ne pas considérer que jouer au poker puisse être un travail. Personnellement, je le trouve tout aussi estimable que n'importe quel autre. Et pas du tout un métier de feignasse, lol (même s'il peut se faire en feignasse, mais c'est aussi le cas de quasiment tout job. Sauf que, dans le cas du poker, le prix est nettement plus chaud).

Et la tendance du moment est de m'aiguiller sur les Sit'n Go. Et c'est une bonne idée, je pense aussi que les SNG sont probablement le meilleur moyen de monter une BR un peu faible. Seulement, voila : les SNG se rentabilisent au volume. Et cela exige beaucoup de discipline. Qualité qui, hélas, n'est pas mon fort (mais, ça, vous devriez vous en douter à force de me lire). Ceci dit, j'avais fait l'expérience il y a un an de consacrer un mois entier aux SNG. Et ça s'était bien passé (sur des $22 il me semble). Néanmoins, je sentais bien, après ces quelques semaines, que je commençais à saturer. Et les range de push/call commençaient déjà à connaître quelques fantaisies.

C'est d'ailleurs le même problème qui me pourrit en CG : je suis capable de jouer hyper concentré pendant un ou deux mois. Mais, tôt ou tard, je pars en couille et ruine l'essentiel de cette belle période en quelques jours. Je pensais avoir, au moins en partie, résolu ce problème. En tout cas en étant capable de sentir les signes avant-coureurs de "partage en vrille". La preuve que je me leurrais...

Indirectement, c'est aussi le même problème qui m'a stoppé en MTT alors que je runnais extrêmement bien.


Discipline. Discipline. Discipline.

Putain de discipline.


On m'a d'ailleurs suggéré quelques pistes pour travailler ce défaut (bien la première fois de ma vie que je considère ça comme un défaut mais, là, difficile de faire autrement). Ou, au moins, chercher à en atténuer les effets. La plupart me semblant malins, on va essayer tout ça dans les semaines à venir. Et, ma foi, le problème étant maintenant clairement identifié, et accepté (putain, que ça fait mal aux fesses), il est déjà partiellement résolu.

En attendant, j'essaie de me focaliser sur l'image d'Eric couchant une paire de Dix (je crois), alors que tout pousse à aller au gamble. Et de moi derrière le réconfortant d'un "good fold, good fold". Car, oui, la vache, c'était un sacré putain de good fold! Que je n'aurais certainement jamais fait à sa place. A ce moment...


Discipline. Discipline. Discipline...

Et j'entend d'ici certains amis (yep, toi, surtout, l'à moitié chauve) rire...



Le souci majeur, c'est que trouver cette discipline, cette capacité à coucher quand tout vous dit qu'on va droit dans le mur, difficile de la trouver quand on run bad. Ou, en tout cas, qu'on run bad mentalement. Je ne peux pas accuser vraiment la déchatte (même si...). C'est juste que je ressens cruellement les mauvais coups car je ne suis pas mentalement au mieux.


Et on en arrive à samedi, dans l'après-midi. Je termine une session de CG de cauchemard (et toc, dtc l'Académie, ça faisait longtemps!). -7 caves en 5h de NL50. Aucune idée si je joue bien ou comme le pire des donkeys. Tout ce que je sais, c'est que 80% des flush rentrent en face quand le vilain est tapis au flop. 5h à encaisser, je suis à deux doigts du pétage de plomb. Si je ne l'ai pas déjà pété sans même m'en rendre compte...

Et c'est le moment que choisit une âme charitable pour conclure un deal concernant les MTT $55. Et, là, comme par magie, c'est plus le même kipik. Le $4.40 180 joueurs que je joue pour me défouler se transforme en win. Le $8.80 90 joueurs Deepstack à côté se termine en hu où je n'arrive pas à remonter une énorme différence de stack (AK vs AA contre un gars qui push à répétition, pardonne pas). Et le $8.80 classique (1500 chips, 1300 joueurs) où je vivotais sans stack commence à sentir bon. Et s'achève finalement sur une troisième place pour un petit millier de billets verts.

Qui a dit que le mental n'était pas la clé du succès ?


Du coup, je termine février sur un négatif "acceptable". Je démarre mars avec un bon stacking sur les $55. Et un deal est en passe de se conclure pour le CG. Une autre façon de runner good :)


Pause dimanche. Jour du Seigneur. Et des amis qui vieillissent et fêtent leur anniversaire le midi (wtf ???).

Lundi sans entrain, un peu la tête là où les pron stars se plug.

Mardi, bon run dans un $5. ITM mais sans plus dans le $8. Beaucoup de déception sur un $22 PLO8 une fois ITM, mais comment peut-on louper Nut FD + wrap + nut low avec backup ??? Et dans un $22 NLHE où KK perd comme toujours contre AJ. Pas grand chose à se mettre sous la dent, donc. Mais je joue bien, je le sais. Je le sens. Mon jeu n'a plus rien à voir.

Hier (mercredi, donc, jour du $320 pour ceux qui, comme tilou, sont un peu perdus niveau calendrier), de nouveau gros deep run dans le $5, ITM dans le $3+R où personne n'a payé aucun de mes push pendant 2h, y compris des monsters stacks qui voyaient pourtant 40/45% des flops (une blague ce tournoi, jamais vu ça. Deux gusses super loose, de blinds avec des tapis de 100+BB, qui fold sur mon push de 3BB... sick). Premier $55 stacké, short dès le départ après une quinte vs overquinte, je vais tenir très longtemps pour revenir peu à peu en shoves/reshoves mais finalement me faire classiquement 3-outer. Et reste seulement le $8.80 pour sauver la face (et rembourser un dramatique $5+R). Que je termine second... au terme d'un hu extrêmement mouvementé (et pas forcément très bien négocié de ma part... même si les magic rivers n'ont pas été pour moi une seule fois).

Encore un effort et je serai positif sur 2009. Enfin, en absolu. Car les retraits pour vivre...


Seul badbeat : le deal CG s'est conclu. Mais le prêteur va faire marche arrière quelques heures plus tard (pour des raisons très compréhensibles, no souci). Mon compte PS aura au moins ressemblé à quelques choses pendant quelques heures ;). Et d'autres propositions viennent de tomber, on verra bien ce que ça donnera. Le pire est que je vais probablement même devoir en refuser.


Bref : les finances reprennent des couleurs (artificiellement et réellement). Le moral est au plus haut. Et le jeu s'en ressent clairement. D'autant que je suis sur le qui-vive question discipline : je me surprend moi-même.

Reste encore à gagner ce $8.80. J'en fais maintenant une question d'honneur ! Et à concrétiser ce bon état d'esprit sur un $55. Et/ou à Dortmund.

En attendant, une vidéo du $8.80 de samedi est en cours de finition. Ca n'est clairement pas mon best tourney ever (lol) mais j'ai trouvé intéressant de commenter un tournoi joué tight weak, alors que je n'étais pas au top mentalement (enfin, critiquer plus que commenter). Ca sera en ligne sous peu. Et je vais sans doute enchaîner le $8.80 d'hier.

Autant dire qu'à Dortmund, ça va péter!

Et ce sera tout ce kipik hot hot hot pour aujourd'hui

  1. gravatar

    # by loorent - 2:33 PM

    On m'a d'ailleurs suggéré quelques pistes pour travailler ce défaut (...) La plupart me semblant malins, on va essayer tout ça dans les semaines à venir.


    c'est quoi les pistes qu'on t'as conseillé ?

    sinon, GL pour la suite.

  2. gravatar

    # by Aymeric Jacquet - 3:47 PM

    "Et j'entend d'ici certains amis (yep, toi, surtout, l'à moitié chauve) rire..."

    On me parle ?

  3. gravatar

    # by Anonyme - 5:39 PM

    Sa fait plaisir.

    Concernant les SNG si tu as peur de te lasser, lance toi sur les turbos. Beaucoup plus facile de partir on tilt, mais beaucoup plus facile aussi de ne pas faire n'importe quoi dessus parce que beaucoup plus court. Et franchement, faire des bonnes sessions, même sur des SNG, remonte clairement le moral (et la BR (non négligeable xd)).

    Discipline comme tu dis.

    Moi aussi j'ai vraiment du mal. Souvent ITM en SNG que se soit Turbo ou non, j'en profite toujours pour faire quelques tournois par ci par là, mais qui finissent par m'empêcher d'atteindre mon objectif : monter une BR correct (faute de bons résultats).

    Fixe toi un objectif de BR. Et atteint cet objectif, avec des SNG. Tu vas pas me dire qu'un joueur comme toi n'y arrivera pas.

    GL anyway.

    PS : Je te vois toujours sur PS, tu as jamais pensé à changer de room selon les runs ?

    Hurricane de Club Poker.

  4. gravatar

    # by Xmoon1 - 8:30 PM

    çA,c'est le kipik qui fait plaisir! :)

    content de voir que le mental est la,c'est L'ESSENTIEL!....le reste ne devrais que suivre...!

    (rappel toi comme tu le dis souvent qu'il faut 1 jours pour perdre et 10 pour re gagner ou 10 jours.... lol BREF!!!,colle des post it "DISCIPLINE" un peu partout l'histoire que cela te colle a la peau comme une mouche sur le cul d'une vache!)

    un gros GL et keep the good vib's!

  5. gravatar

    # by poze - 9:46 PM

    Je lis ton blog depuis un peu plus d un an, en général je ne fais que passer, lire, matter les videos de tes tournois en prenant un bain (véridique), alors pour une fois je laisse un comment pour te dire Good Luck, tu as le niveau pour devenir un tres grand joueur, alors lache pas !






    ...et postes plein de videos :)

  6. gravatar

    # by Irael - 10:48 AM

    C'est peut-être le moment de faire un point sur l'impact de la variance sur ta BR et sur ton jeu.

    Comment a évolué ton bankroll management depuis ton passage pro?

    avec tous mes souhaits de réussite,

    Irael

  7. gravatar

    # by Anonyme - 4:24 PM

    Je lis ton blog et les commentaires, je vois qu'il y a un point qui n'est jamais abordé :

    - Quelle est ton hygiene de vie Kipik ?

    Est ce que tu fais du sport au moins 3 fois par semaine ? tu manges équilibré ? tu dors à heures fixes ? pas plus de 2 cafés par jour ? tu as une vie sociale ? etc etc

    Ca peut preter à sourire pour certains, mais je crois qu'un mental de bon joueur commence ici.
    La premiere discipline que tu devrais te fixer avant le poker est ta santé, et tu verras comme par hasard les resultats au poker vont suivre. Si tu n'es pas capable de t'imposer des regles pour avoir une bonne santé alors arrete le poker tout de suite, tu n'auras jamais assez de volonté/discipline pour passer les obstacles.

    D'ailleurs ça ne m'etonne pas de voir que pas mal de joueurs pros de la nouvelle vague sont d'anciens sportif...

    Je te laisse méditer là dessus Kipik, bon courage. Et j'espere qu'un jour je verrai un post sur ce sujet.

  8. gravatar

    # by chessvince - 11:34 PM

    Salut Kipik,

    Je voulais juste passer te dire un petit coucou. Je t'ai un peu regarder jouer sur PS dernièrement.

    Je te connais par le club poker et un pote de boulot qui m'a parlé de toi au début.

    Comme tu le dis "discpline" est un mot essentiel pour le poker et la gestion de bankroll. Je suis moi même en train d'essayer de m'améliorer sur ce point.

    Bref, Je suis content que tu ailles mieux.
    GL pour la suite.

  9. gravatar

    # by kipik - 5:06 PM

    loorent : j'en parlerai au fur et à mesure, selon que ça marche ou pas. Pour l'instant, j'en essaie une : se focaliser sur une "image mentale". J'avais le bon vieux "il ferait quoi, là, hellmuth ?". Je le remplace avec Eric foldant sa paire de T ou évitant un bad squeeze avec KJs. Selon ce que je m'apprête à faire (et, obv, j'oublie poarfois de le faire ngjqhngjkgnjkhgjbgq)

    "Est ce que tu fais du sport au moins 3 fois par semaine ? tu manges équilibré ? tu dors à heures fixes ? pas plus de 2 cafés par jour ? tu as une vie sociale ? etc etc"
    tout mon portrait...
    (yep, maxi ironie inside). Ceci dit, c'est certainement un conseil valable. Sauf que le kipik n'a jamais fait de sport de sa vie. Mange très équilibré tant que c'est bon et copieux. Et quand l'envie lui prend. Dort quand il n'arrive plus à rester éveillé. Boit un minimum de 2l de café par jour. Faut bien ça pour diluer les deux paquets de clopes. Et trouve la vie sociale très surfaite à moins de 2.5g...

    Autrement dit, pour un coach, y'aurait du boulot :)

    Maintenant, j'ai toujours vécu comme ça. J'ai juste totalement arrêté l'alcool en me mettant au poker (enfin, hors soirées garanties 100% sans poker). Et je me vois assez mal changer...


    Après, si beaucoup d'anciens sportifs réussissent au poker, ou semblent réussir, il y a probablement une part d'hygiène de vie. Mais il y a aussi probablement une "nature" extrêmement compétitive, d'origine ou acquise lors de leur formation/carrière. Mais, ça, j'y travaille. Même si c'est pas facile...


    et, sinon, merci pour ses coms de soutien ;)

Related Posts with Thumbnails