A vot' bon coeur, m'sieur dame!

A l'heure où l'on trouve naturel qu'un joueur de poker s'adjoigne les services d'un coach sportif, mens sana in corpore sano etc, on oublie un peu vite l'importance primordiale de soigner surtout son karma.

Better lucky than good, comme diraient nos amis d'outre-Atlantique. L'esprit peut être embrumé de valeurs délétères et/ou alcooliques, le corps avachi par des journées de 72h derrière son écran, si le karma va, le joueur de poker va bien.


Heureusement, la solution à vos problèmes de karma existe : le kipik karmique.


Connu également sous le nom de "méthode Larchevêque", du nom d'un de ses plus illustres bénéficiares, le kipik karmique a déjà fait ses preuves à maintes reprises. Pourquoi pas vous ?


Pour un investissement modique, le kipik karmique, méthode Larchevêque®, va peu à peu plonger votre état de chance dans un bien-être que vous ne pensiez plus possible. Quelques semaines suffisent pour que le kipik karmique, méthode Larchevêque®, fasse ressentir ses premiers effets.

De nombreux joueurs que la chance semblait abandonner s'y sont essayé et ne l'ont pas regretté! Et peu importe la somme investie, le kipik karmique, méthode Larchevêque®, fera très bientôt votre bonne fortune.


Quelques exemples :

En mars 2008, Mr X. de Casablanca, Maroc, lui aussi en panne de succès, investit $xxxx dans un kipik karmique, méthode Larchevêque®. Non seulement le retour sur investissement est au rendez-vous, mais Mr. X. va en plus enchaîner les grosses performances dans les très relevés $320 de PS.

Deux mois plus tard, c'est au tour de Mr. G. L., de Singapour, qui, va transformer un simple investissement de $530 dans un kipik karmique, méthode Larchevêque®, en réussissant l'exploit de ne pas perdre face au Champion du Monde... pourtant armé d'une paire d'As !


Fin novembre 2008, Mr E. L., de R. est au bord de l'abandon. C'est bien simple, plus rien ne lui réussit dès qu'il s'asseoit à une table de poker. Il décide alors d'investir xxxxx € dans un kipik karmique, méthode Larchevêque®. Tout juste trois mois plus tard, M. E. L. dispute la table finale d'une des étapes les plus relevées de l'European Poker Tour, empochant au passage une somme rondelette à 6 chiffres (voire 7, en monnaie locale, hélas difficilement convertible).


Evidemment, il n'est pas possible de lister ici tous ceux qui ont bénéficié d'une embellie de leur karma en investissant dans un kipik karmique, méthode Larchevêque®. A qui le tour ?



N'attendez plus! Longtemps retiré du marché, le kipik karmique, méthode Larchevêque®, est de nouveau disponible. Mais seulement pour une durée très limitée! Et, qui sait, peut-être bien pour la dernière fois ?*


Alors, vous aussi, demandez dès aujourd'hui votre kipik karmique, méthode Larchevêque®! Et découvrez en quelques semaines comment le kipik karmique, méthode Larchevêque®, peut modifier votre karma. Vous rêvez de gagner un de ces foutus donkaments du dimanche ? Le kipik karmique, méthode Larchevêque®, est fait pour vous! Vous envisagez de jouer un gros tournoi live ? Mettez toutes les chances de votre côté : seul le kipik karmique, méthode Larchevêque®, a le pouvoir de vous propulser aux sommets des tournois les plus prestigieux. Et peut-être de vous retrouver très vite devant les caméras de télévision, brandissant ces liasses vertes qui nous font tant rêver...

Ne faites pas comme tous ces joueurs qui n'ont pas cru aux effets bénéfiques du kipik karmique, méthode Larchevêque®, et sont encore aujourd'hui dans l'attente d'un résultat prestigieux. Ceux qui l'ont essayé le savent bien : le kipik karmique, méthode Larchevêque, change votre vie en attirant sur vous les bons auspices de la chance!


Souffrir d'un mauvais karma n'est plus une malédiction! La chance ne sourit pas qu'aux autres : à vous les plaisirs de toucher ces fameux 2 et 3-outers qui semblaient jusque là réservés à vos seuls adversaires. A vous les joies de poster de superbes good beats. Avec le kipik karmique, méthode Larchevêque®, la chance va de nouveau vous sourire ! Avant même de vous en rendre compte, c'est vous qui sourirez en coin quand un joueur vous racontera son dernier badbeat.

Le kipik karmique, méthode Larchevêque®, c'est la solution à tous vos soucis de chance. Et dieu sait qu'au Poker, on en a toujours besoin...



---------------------
J'aurais adoré que cela ne soit qu'une blague qui m'était passé par la tête dans l'avion qui me ramenait de Copenhague. Hélas, ma bankroll ne remontant pas (pour être précis, elle chute), je me retrouve de plus en plus en difficulté (stagner quand on doit prélever pour vivre, c'est une mort lente mais certaine). Et je ressens de plus en plus cette pression financière qui, évidemment, n'est pas du tout l'idéal pour jouer aussi bien qu'on le voudrait/pourrait. Un scénario catastrophe qui se met peu à peu en place (et une très mauvaise nouvelle qui s'y ajoute pour bien m'enfoncer au pire moment). Le mur se rapproche dangereusement, pas envie de finir dedans...


Et, en fait, j'ai tellement besoin d'une énorme bouffée d'oxygène que :

1/ je recherche un backing de longue durée pour revenir sur les $55 et $109. Je ne vais pas m'en sortir en jouant des MTT low buy-ins qui ne couvrent pas mes frais (une grosse perf permettrait tout juste de remonter la pente mais guère plus). Comme on l'a fait l'année dernière avec Mr. X, en fait. Période durant laquelle j'ai joué vraiment sans pression... et fait mes meilleurs résultats. Pour info, son investissement fut de $2400, retour de $3000. Et mes stats sur ces tournois :

  • $109 : 80 joués, 25% d'ITM, 5 TF pour $7800 de bénéfices
  • $55 : 80 joués, 18% d'ITM (fields nettement plus larges), 2 TF pour $2700 de bénéfices

L'idéal serait un backing sur 25-30 $109 et/ou 40-50 $55. Modalités de partage discutables, réinvestissables etc. Possibilité de plusieurs backers. Je suis demandeur cette fois, je suis totalement souple ;)


2/ Je prends aussi volontiers un backing en Cash Game. Là, j'avais fait l'expérience il y a deux ans avec un prêt de $1000 pour remonter en NL50. Retour $1200 trois mois plus tard (mais rien n'avait été fixé au départ ni demandé à l'arrivée). La même chose me serait d'une grande utilité pour remonter en NL200 (ou même rester en NL100 au rythme où vont les choses...). Pas de chiffres vraiment précis à fournir et vos conditions seront les miennes (enfin, dans des limites raisonnables, obv).



Croyez bien que ça ne me fait aucun plaisir de devoir de nouveau "faire la manche" (même si, en réalité, les deux backings cités en exemple étaient des offres spontanées). Mais je sens que je vais vraiment droit dans le mur. Et je préfère nettement ne pas attendre d'en arriver là. On va dire que je manque cruellement de fonds de roulement et qu'à force d'entamer le capital, c'est la banqueroute assurée. J'en parlerais volontiers à mon banquier mais...


Voila, toute aide sera la bienvenue. Et (gardons tout de même le sourire) votre karma ne pourra qu'en profiter ;)

En plus, en cadeau de bienvenue pour toute souscription complète à l'une de ces deux offres, 5% de mes gains de l'EPT Dortmund** (une promesse qui ne coûte pas cher, j'admet bien volontiers, lol)

Et ce sera tout ce kipik à deux doigts du pont pour aujourd'hui.



* please! pleaseeeeeeeeeee!!!
** après déduction des frais, splits, etc. Offre limitée à une demande par foyer.

  1. gravatar

    # by EZEQK - 2:14 PM

    Salut Kipik,
    très bien le kit karmique, il m'en faudrait un en ce moment...;)

    Un truc que je ne comprends pas: Tu es sponsorisé par Cenacle pour faire des gros tournois live. Ca veux dire que le online est totalement indépendant? Tu dispute des EPT et tu grind online?

    Bon, c'est peut-être indiscret mais quelque chose m'échappe...

  2. gravatar

    # by toto - 4:20 PM

    sinon ya un truc pas bien compliqué, tu bosses en intérim pendant 2 mois... ca te fait 3000€... soit largement de quoi te roller pour des tournois 55$ et 109$...

    2 mois sans passer ses journées à jouer au poker ca doit etre faisable, et bosser 2 mois c'est pas la mer à boire et ca n'a jamais tué personne... et au moins tu ne devras rien à personne...

    GL !!

  3. gravatar

    # by kipik - 4:47 PM

    Eric, c'est pas non plus forcément une vache à lait, hein. S'il lui prend l'envie, je ne dirai certainement pas non. Mais le contrat de sponsoring EPT ne l'oblige en rien (et, franchement, c'est une belle chance qu'il me donne, pas de raison d'en exiger/attendre plus).

    sinon, ça doit être sympa l'interim. Sauf que :

    1/ je ne sais rien faire

    2/ faut bouffer pendant 2 mois, donc 3k €, lol

    3/ même avec 3k€ de plus dans ma BR, je ne peux pas joçuer des $55. Je sais, c'est pas évident de premier abord ;)

  4. gravatar

    # by toto - 5:19 PM

    3K€ = 4000$

    en stackage tu demande 25*109 + 40*55$ soit 5000$ à peu pres...

    je sais bien qu'il faut bouffer et payer le loyer mais bon, ca fait deja une tres belle somme et au moins tu ne devras rien à personne

    Et personne ne sait rien faire... de l'intérim tout le monde en a fait a 18ans pendant ses vacances, et à cet age là on ne sait rien faire non plus ;)

    GL si tu trouves un stacker direct à 5K$... c'est sur, ca serait beaucoup moins compliqué

    Sinon ouvre grand la boite à chatte pour le prochain EPT... !!!

  5. gravatar

    # by kipik - 6:05 PM

    les chiffres indisués ne sont que des ordres d'idées, hein. Si un éventuel intéressé se présente, on discutera de quoi et combien (et si aucun ne se présente, je serai probablement officiellement out of business dès demain, 18 adversaires à tapis au flop avec FD pour 15 qui rentrent, une bonne journée pour m'achever, ty PS)

    Mais ce que tu n'as pas l'air de comprendre, c'est que si l'argent gagné avec un éventuel interim ou autre servait à financer ma propre BR, alors les besoins financiers ne sont absolument plus les mêmes : protection de BR etc.

  6. gravatar

    # by Anonyme - 6:22 PM

    Conseil de qqn qui lui aussi paie sa bouffe avec le poker.

    J'ai jeté un oeil à ton jeu en CG (datamining) et je doute que celui-ci soit nettement gagnant en NL200.

    Si tu veux développer ton jeu en CG6max NL200+ (y faire du fric), tu as beaucoup de boulot, et je suis à peu près certain qu'actuellement tu as une espérance de taux horaire plus élevé en NL100, voir en NL50 qu'en NL200.

    Gl pour la suite :)

  7. gravatar

    # by Anonyme - 6:48 PM

    Salut,

    au lieu de perdre du temps à vouloir monter une BR en MTT fais qq chose qui a une moindre variance. Ca te demandera une BR moins importante au depart, et donc tu pourras plus vite réinvestir les gains.

    Faire du MTT c'est bien quand tu as deja une tres grosse BR, sinon c'est un non sens total.
    Tu peux faire par exemple du HU en SNG et apres en CG, si tu as un edge ta BR va grimper vitesse grand V.
    Mais as tu cet edge ?

    Je sais qu'on t'a deja dis ça des centaines de fois...mais bon comme on t'aime bien et qu'on a tous envie que tu reussisses on te le repete à nouveau :-)

    Bon courage Kipik !

  8. gravatar

    # by Mister Silver - 1:10 PM

    P'tain c'est quoi cet avatar kipik ?

    Tu te la raconte merde !! Putain !!
    LOOL j'adore en fait.

    Et moi qui t'imaginais jouer en pyjama !!

  9. gravatar

    # by Jojo - 4:37 PM

    Tu consideres qu'il faut combien sur la bankroll pour jouer les 55 de PS, 10k ? 15k ? more ?

    Meme question pour les 109.

  10. gravatar

    # by Anonyme - 7:11 PM

    chapeau pour ta 3eme place dans le 8.80$ en tout cas!!!!

    et si la solution venait de ta manière de jouer? je t'ai (un peu) observé ces derniers jours, et je ne suis pas vraiment sûr que jouer 7 tables en même temps soit réellement bon. ( 4 cash game et 3 tournois...)
    variance, pas de prise de note sur tes adversaires, inattention, cagade...

    et pense que des satellites sont dispos pour pas mal de tournois quand même, comme le 20$ last chance pour accéder au 55$... ou un 10$ SO pour le SM

  11. gravatar

    # by Anonyme - 8:50 PM

    désolé oubli ce que je viens de dire...sorry sorry sorry

  12. gravatar

    # by kipik - 9:39 PM

    avant tout : y'a pas de censure. Juste, comme j'ai lancé un appel d'offre, j'ai remis la validation des commentaires en marche pour éviter qu'un éventuel investisseur se retrouve avec son email/nom etc publié. L'expérience m'a prouvé que les gens préférais l'anonymat dans ce genre de situation...

    dans l'ordre :

    anonyme sur mon niveau en CG 200 : j'ai 40k hh à mon actif et une winrate de 5.5BB/100 jusqu'à mon tiltage de début janvier. Qui m'a fait nettement retomber. Mais mon jeu a clairement été infâme pendant une semaine. Aucune idée du pourquoi, j'ai juste pu constater les dégats. Après, ai-je réellement cet edge de 5-6 ptbb ?? C4est jamais facile à dire et 40k hh n'est, en fait, pas tant que ça. Je suis tout à fait prêt à admettre que mon style n'est pas totalement conventionnel, certaines discussions de mes hh sont d'ailleurs là pour le prouver (CP, road to hi stakes etc). Reste que ça marche en NL100/200. J'ai beaucoup de showdown et c'est pas la norme. Mais je me sens très à l'aise dans cette façon de faire.

    Seul souci : j'ai en fait besoin d'adversaire assez aggros/bluffers pour que ce jeu soit rentable. Ca explique d'ailleurs pourquoi je souffre autant depuis que je suis redescendu en 50, où les styles des vilains n'ont clairement rien à voir.

    Après, c'est pas non plus sans m'interroger; et notamment sur la viabilité de ce style à des limites supérieures, à commencer par la NL400. Mais, ça, on verra à l'usage. Et s'il faut ajuster, j'ajusterai.

    Mais, désolé, cher anonyme. C'est un style clairement gagnant en SH100/200. J'ai une database de 14M hh à l'appui si tu le souhaites (évidemment, si tu as regardé janvier, ça doit paraître pathétique, lol. Et ça l'est, en fait)


    monter plus vite ailleurs qu'en MTT : j'ai fait mon retour en CG fin 2008, c'est pas non plus pour abandonner. Reste que mes journées peuvent faire 10-12h et qu'au-delà de 3h de CG, je sature. Je ne suis pas très fan des SNG. Et le hu... why not ? Jamais vraiment testé mais il me semble difficile de plus que 2-tabler dans un premier abord. Du coup, les 7-9h qui restent, ça semble parfait pour jouer des MTT où, là, je pense avoir sans souci un edge important (alors que je n'ai jamais eu cette certitude en CG NL par exemple)



    silver : eh eh. Difficile de jouer en pyjama dans un casino. Mais, chez mois, c'est effectivement plus vieux pantalon troué, gros pull avachi et barbe qui permet de calculer depuis combien de jours je ne suis pas sorti (mail bien reçu, je te répond demain) ;)



    jojo : je rejoins totalement les calculs de jennyfear/?. On est donc sur des bases de $10-12k de BR pour jouer des $55. $20-25k pour des $109. Ca peut sembler beaucoup. Mais, en fait, je suis de plus en plus convaincu que ce sont vraiment des minima et que cette règle des 200 buy-in est encore peut-être un peu light....


    7-tabling etc : en fait, ces derniers jours, j'ai cherché une bonne formule pour associer CG et MTT. Et ne l'ai pas encore trouvée. Néanmoins, il est très rare que je joue plus de 6 tables (4/2 ou 3/3). Hier, je jouais beaucoup de $4.40 180 joueurs dont le départ se joue vraiment en mode super basique, ça permettait d'augmenter un peu le volume. Après, tout est question d'importance. Si je joue en NL200, je n'aime pas avoir plus de 4 tables (et 0 tournois) car mon jeu est vraiment basé sur du read. Idem si je joue un gros tournoi ou me retrouve deep, je ne joue alors que cette table pour être 100% dessus. Par contre, entre de la NL50 et des $4.40, je pense pouvoir pousser le nombre assez haut.

    Ceci dit, ça n'empêche en rien la prise de notes : toutes mes tables ne sont pas traitées avec la même importance : grosses tables à gauche pour ce qui a de l'intérêt immédiat, tables réduites au minimum à droite pour toutes la tables qui peuvent se jouer en mode automatique. On se retrouve certes à sitout ici ou là pendant une prise de notes mais c'est pas bien important...


    Après, je le répète, je cherche encore mon organiqation idéale du moment. Peut-être n'y en a-t-il pas et devrai-je me limiter à 4 tables. Pas ce qui me dérange le plus (me dérange en tout cas moins que de perdre lol)



    Sur les satellites : ce sont des pièges à BR ama. Je ne joue des sats que s'ils rentrent dans mes critères de BR. Et, donc, seulement pour des tournois que je pourrais me permettre dans tous les cas (cf jennyfear). Ma seule exception est le SM où le niveau moyen est extrêmement faible. Et ça reste rare. Et, ce, d'autant plus que j'ai beaucoup de mal à me concentrer vraiment sur ce genre de sats (à l'heure actuelle, je dois d'ailleurs tout juste être à jeu sur ces sats qui servent le plus souvent de bouche-trou faute d'un meilleur tournoi à jouer)



    Ceci répondu, merci pour les messages de soutien. Avec quelques propositions encourageantes qui me redonnent espoir. Sans doute pas, d'ailleurs, un hasard si j'ai bien enchaîné hier avec une win dans un $8.80 deep, 2nd dans un $4.40 180j et 3ème dans le $8.80 1500 chips. Dommage que la première bonne nouvelle soit seulement arrivée après une session de CG de cauchemard en NL50 : -7 caves en 5h de 4-tabling. Mais vraiment, vraiment runné super bad (got a draw ? OK, you 80/20). Ca arrive, c'est pas grave, j'ai même été étonné de ne pas totalement partir en tilt.

    Etonnant, vraiment, de constater combien, dès la bonne nouvelle arrivée, tout a semblé marcher exactement à l'envers (et, donc, pour moi, dans mon sens ;)). Avec ce bon run dans le $8.80 à la clé qui sauve pour l'essentiel un bien triste mois de février. Moral >>> chatte ??? Bien possible, en fait...

  13. gravatar

    # by Gab - 1:47 AM

    Bon GL confirme que son investissement ne lui a pas rapporté un centime, car kipik chatte encore moins sur les FTOPs que sur PS, mais qu'effectivement grâce à cet investissement j'ai enchaîné victoire dans le side event à 500 $ de l'APPT Manille (pas pris en compte dans les hendon mob et cie, dégouté), victoire dans un satellite à 100$ pour l'APPT de Seoul et 2ème place en sit and go à 1000$ contre Joe Hachem himself...
    Bref, je recommande à tous un investissement dans le kipik.

    Quant à moi, suis dans l'attente de la confirmaion de mon nouveau job : comme ca va de 2 smics à Paris :((((( jusqu'à beaucoup plus dans des contrées plus lointaines, j'attendrai un peu avant de réinvestir dans le kipik karma!

  14. gravatar

    # by kipik - 9:11 AM

    lol

    Le side à $500, c'était ça! J'ai cherché ta hendon, j'étais persuadé que tu avais gagné un joli truc pendant un APPT et tout surpris qu'il n'y ait rien. Restait donc plus que ce légendaire AA/AA contre Hachem ;)

    En tout cas, gl pour ton nouveau job !

  15. gravatar

    # by Kheops7 - 10:26 AM

    Tiens kipik une source d'inspiration supplémentaire !!!!


    http://www.tetesaclaques.tv/video.php?vid=30

  16. gravatar

    # by Anonyme - 10:33 AM

    Comme d'autres l'ont dit ici, faudrait bosser un peu, dans la vraie vie, on peut (malgré la crise) encore trouver des boulots. Si, si, ça se fait, il y a quelques millions de personnes qui le font encore, en France.

  17. gravatar

    # by kipik - 11:31 AM

    vous êtes gentils avec vos conseils de "trouver un travail". Alors, on va résumer la situation en 2 points :

    1/ je n'ai pas 20 ans, j'ai donc déjà bossé. Une petite carrière d'une dizaine d'année dans la pub. Si j'avais voulu mener une vie pépère, avec un boulot cool, grassement payé et me laissant un maximum de liberté, j'y serais resté.

    2/ j'ai un métier : je suis joueur de poker. C'est mon choix. J'en vis actuellement moins bien (lol, nettement) que si j'avais poursuivi ma carrière dans la pub. Financièrement. Humainement. Psychologiquement. Mais c'est ce que j'ai envie de faire. Et ce que je fais.


    Après, je me suis certainement lancé trop tôt, sans assez d'expérience ni de ressources (financières mais pas que). Et je suis le premier à le dire. Maintenant, cette erreur est faite. Je ne vais ni me flageller pour l'avoir commise. Ni refuser de l'assumer.

    Là où l'incompréhension est légitime, c'est qu'il existe un fossé énorme entre "être un joueur gagnant" et "pouvoir en vivre". Et je vous renvoie dans ce cas à l'émission n°17 de CP Radio, avec un très bel exemple de Voj :

    "si vous gagnez 6BB/100 à une limite donnée, vous êtes un joueur très gagnant, avec un Risque de Ruine faible". Si, maintenant, vous devez vivre sur vos gains, et en prélevez 50%, alors vous êtes certes toujours un joueur gagnant, mais de seulement 3BB/100 en réalité. Et devez, du coup, faire face à un Risque de Ruine nettement plus important. Ce qui impose, au passage, de devoir jouer avec une BR nettement plus large. Et l'utiliser de manière beaucoup plus conservatrice (voir le "simulateur de chatte" sur CP ou Winamax pour avoir une idée de la différence).

    Hélas pour moi, comme pour la plupart de ceux qui souhaitent "se lancer" avec qui j'ai pu discuter, ce petit calcul est complètement, et généralement, ignoré. Mais, pire encore, même quand on en a pris conscience, ses effets restent extrêmement difficiles à assumer.

    Si j'ai lancé cet appel d'offre de soutien, c'est que je sens que ma BR est à un stade charnière où je vais devoir très vite sortir d'un cadre conservateur de BR management (cf jennyfar, déjà cité : http://www.pocketfives.com/jennifear/bankroll-management-and-cahout-strategy-for-sng-mtt-sng-mtt-players-3682554) et soit trouver une source externe (de financement ou de revenus), soit prendre des risques dangereux. Je préfère éviter cette dernière option.

    Et, contrairement à ce que certains peuvent croire, trouver une source externe de REVENUS serait une solution de facilité. J'ai envie de continuer sur la voie du poker. Je sais que j'ai encore beaucoup à apprendre. Mais je pense pouvoir y arriver. Si ça doit passer par un financement externe, qu'il en soit ainsi. N'importe quelle entreprise doit passer par là le plus souvent. Il n'y a aucune honte à le faire. Et le prix à payer est loin d'être négligeable (puisque cela induit un prélèvement supplémentaire qui s'ajoute au raisonnement précédent). L'idée est simplement de sacrifier un peu à court terme afin de se donner des chances d'enfin monter une BR suffisante pour en vivre ensuite.

    Et tant pis si ça en dérange certains. Mais ça n'a rien d'une solution de facilité, c'est pas un kipikothon que je propose. Ou un stacking ponctuel sur un event. Je sais où je mets les pieds. Je sais ce que ça va me coûter. Je sais aussi que, si "l'entreprise kipik" souhaite durer et se développer, il n'y a pas vraiment d'autre issue.

    A bon entendeur ;)

  18. gravatar

    # by Anonyme - 12:21 PM

    Je pourrai peut-être te financer, mais d'abord je voudrais connaitre un peu les modalités. Combien veux-tu réellement, combien de temps te faut-il pour espérer rembourser cette somme? Comment comptes-tu faire en cas d'échec!?

  19. gravatar

    # by kipik - 2:05 PM

    si c'est une offre sérieuse, le mieux pour en discuter est de me mailer directement : kipik.kipik@gmail.com

  20. gravatar

    # by jeeby2 - 8:04 PM

    Courage Kipik... ça me ferait mal de plus consulter ton blog régulièrement.

    Tu es un des rares joueurs qui reste honnête avec lui même que ca aille bien ou que ce soit la berezina.

    J'espère que tu trouveras rapidement une solution et que tu remonteras vite la pente.

    GL !!

  21. gravatar

    # by Gab - 9:24 AM

    Kipik,
    tu n'as pas besoin de te justifier.

    Autant je trouve dangeureux les "petits jeunes" qui abandonnent leurs études sous prétexte qu'ils ont gagné 500 dollars en grindant une semaine et que "s'ils font ca à plein temps ils gagneront mieux qu'un job en début de carrière qui les fera chier", autant kipik est un grand (vieux??) garçon, qui a déjà travaillé, qui a fait son choix et qui l'assume.

    Que je sache, kipik n'a jamais encouragé personne (sur son blog en tout cas) à quitter ses études ou lacher son boulot pour se lancer sans le poker online.

  22. gravatar

    # by Anonyme - 1:33 PM

    $109 : 80 joués, 25% d'ITM, 5 TF pour $7800 de bénéfices
    $55 : 80 joués, 18% d'ITM (fields nettement plus larges), 2 TF pour $2700 de bénéfices

    petite question c'est bien bénéfice net et pas gains bruts de tournois ?

  23. gravatar

    # by kipik - 2:47 PM

    yep, il s'agit bien de profits sur la période stackée, soit fin mars - fin juin. Les chiffres lifetime sont moins glorieux mais restent corrects (30% de ROI sur les 109, break even sur les 55 dont les résultats sont plombés par trois bulles de TF qui coûtent excessivement cher).

    gab : me justifier, non. Mais, vu que je suis demandeur, je trouve normal de m'expliquer (ok ok les "trouve un boulot", ça me fait bien tilter lol).

  24. gravatar

    # by Anonyme - 10:10 PM

    Mets toi aux SNG. Multitable. Deviens règ sur des middles buys in (30-40$-50$). C'est la meilleure façon de monter sa BR et de financer les gros tournois. Et je ne pense pas qu'un bon joueur de MTT ne s'en sorte pas sur les SNG. Je crois au contraire que tu peux très bien t'en sortir, avec tout ce que tu connais déjà, la variance n'étant pas tellement différente, la structure de blinds non plus, et tout ne dépend pas forcément d'un CF.

    Je pense aussi que ton badrun (si j'ai bien compris que tu étais en badrun), te plombe le moral. Tu as toujours su t'en sortir, pourquoi sa changerai ?

    T'es un bon joueur, c'est certain que tu vas faire une perf en EPT, ou online qui va t'aider à jouer sans pression.

    La psychologie, la psychologie.

    Mets toi au SNG en attendant. Je t'assure c'est pas si chiant que ça quand on s'y met.

    Hurricane de Club Poker.

  25. gravatar

    # by Xmoon1 - 10:38 PM

    salut kipik!

    +1 avec hurricane!

    autant il est compliqué voir dangereux de faire contre volonté autant je pense aussi que tu t'en sortirais PLUS que bien sur des sng (peu importe la limite,a toi de voir celle qui te conviens le mieux!)

    l'avantage c'est quand choisissant une limite ou tu trouve le meilleur ratio edge/gains,ta BR va monté doucement mais SUREMENT et rien que pour le morale,ça fait du bien!!!

    multitabler 4/6 tables en sng SH ne devrais pas te poser specialement de difficultés et ne serais ce que tester cette possibilités sur un nombre de sng definie a l'avance devrais surement t'eclairer d'avantage!!!
    (a bon entendeur! :) ).

    quoiqu'il en soit keep the good vib's et je t'envoie un peu de ma malchance actuel pour t'aider! si,si car: - + - = +,si j'ai bonne memoire,non? :)

  26. gravatar

    # by Jules - 3:43 AM

    Hello Kipik,

    pourquoi tu ne proposes pas tes services à des sites de coaching ou en tant que prof ?

    Tu dois pouvoir arriver à demander 50$ de l'heure minimum vue ton expérience.

    Penches vers des sites comme Poker-académie, ils embauchent trés facilement et te donnent une visibilité sans demander une grosse contre partie ;)

    De plus comme l'a dit anonyme, y a vraiment du beurre à se faire sur les 45/90 joueurs ce qui t'assure des revenus réguliers mais t'as pas l'air de comprendre.

    Je te souhaite bon courage, la roue va tourner.

  27. gravatar

    # by Anonyme - 9:05 AM

    C'est bien triste de te voir quémander comme cela..

  28. gravatar

    # by Anonyme - 7:32 PM

    lol mais ui KIpik donne des cours un mec broke depuis 8 ans en nl100 ca doit etre top niveau coaching

Related Posts with Thumbnails