En aveugle, ok. En sourd, ça schmouke

J'aimerais ne pas me plaindre, pour une fois, dans un post. Mais ça m'est très difficile en ce moment. Même s'il sera très difficile de se plaindre... de la chatte.

Honnêtement, depuis quelques jours, je run plutôt good. Le hasard "compense" les dernières semaines de noirceur et je gagne la très grande majorité de mes mains. C'est con, mais ça m'étonne à chaque fois. J'avais vraiment perdu l'habitude de gagner des mains. Même favori à 80% :)



Pour autant, comme je le disais la dernière fois, ça ne m'empêchait pas de plutôt bien résister. Du coup, avec un peu de réussite en plus, je commence à flirter de nouveau avec les tables finales. Si je ne me trompe pas, ça ne devrait guère tarder.





Je sais, cela peut sembler bien présomptueux. Mais la vérité est que mon jeu a encore progressé ces dernières semaines. Il a... disons qu'il s'est musclé.

Ce n'est pas la première fois que je le dis. Et je ne suis certainement pas le premier à le dire. Mais c'est lors de ces périodes sombres, où la chance semble vous avoir abandonné, qu'on peut le mieux faire évoluer son jeu. Ce qui est, finalement, terriblement logique : on se sent moins en veine, on va donc naturellement éviter les situations trop hasardeuses. Et chercher de préférence les situations où on peut gagner plus facilement, et plus sûrement, des jetons.


Avoir enchaîné les SNG ces dernières semaines m'a d'ailleurs été extrêmement bénéfique. En particulier pour pousser beaucoup plus "light" en bonne position ou sur des adversaires "fragiles". Mais aussi pour me contraindre à revenir à une lecture plus attentive des autres joueurs. J'ai en effet réalisé que, avec le temps, cette lecture, cette étude de la table, était devenue de plus en plus approximative. Et qu'elle se résumait, très souvent, à guère plus que les simples statistiques données par le tracker. Trop de tournois, trop à la fois, trop peu de joueurs réguliers, trop peu de mains avec chacun. A quoi bon se creuser la tête ? Et on se retrouve à ne pas pouvoir jouer des coups favorables faute de bien connaître ses adversaires. Autrement dit, à jouer plus "la carte" que la situation. Et, donc, à être plus dépendant du hasard. La boucle est bouclée, on est en terrain fertile pour qu'un bad run se développe. Exactement comme une infection (vu que ça ne sera probablement pas en ligne avant mercredi, bon DrHouse ce soir ;)).



Je suis donc revenu peu à peu à ne plus jouer plus de quatre tournois en même temps. Et encore! seulement si le quatrième est une période de rebuy. Pour mieux me concentrer sur ceux qui commencent à être bien avancés. Ceux où il va falloir jouer très agressivement. Disons... quand le tapis commence à descendre sous les 25BB. Une période clé que j'avais un peu tendance, hélas, à jouer trop passivement.


C'est en re-visionnant pour la troisième fois une vidéo de brsavage (son Sunday Million) que le déclic s'est opéré. Je pensais jouer exactement pareil (toutes proportions gardées, bien sûr). Et, en fait, j'ai réalisé que ce n'était plus du tout le cas. Mon agressivité n'était plus ce qu'elle était. Elle était encore là. Mais probablement mal ciblée. Et, surtout, elle s'était... déplacée.

En gros, et pour ne pas vous inciter à des moves trop limites :

- shove au BB sur un SB qui limp assez tôt (disons... 20BB)
- shove au SB si personne n'a ouvert avec any 2 ou presque à plus de 12BB
- passer en move ninja 1-2BB plus tôt si possible
- shove 15BB au bouton avec des mains moyennes
- shove très light sur une relance en fin de parole si notre tapis pèse au moins 4 fois sa relance
- fold au bouton/cutoff même des mains très correctes dès qu'on frôle les 20-25BB
- voler seulement quand notre tapis représente environ 10 fois le pot (M10). Et voler sur des tapis faibles plutôt qu'en position
- ne plus du tout jouer sans la position. Fold ou Push en réponse. A l'exception des cas où on est très profond. Ou face à des minirelances si ça ne change pas les possibilités de son tapis (19 ou 18BB, c'est pareil. 9 ou 8, ça demande une meilleure main)
- coucher beaucoup plus facilement ses petites paires. Même si ça fait une heure qu'on prie pour en trouver une...
etc etc etc

Évidemment, ça n'est pas aussi systématique. Mais ça doit quasiment le devenir. Et ça n'est pas si facile que ça (ça l'est bien sûr encore moins si on ne connaît pas sa table...). brsavage a, à un moment de sa vidéo, une petite phrase que j'ai la flemme d'aller chercher mais qui revient en gros à dire : "si je descend sous les 20BB, je deviens quasiment ultra-agressif. Je n'ai aucune hésitation à gambler".

Hélas, cette phrase seule ne donne rien. Ultra-agressif chez brsavage n'est pas équivalent à prendre n'importe quelle occasion de mettre ses chips en jeu en espérant un coinflip. C'est bien plus d'aller chercher toutes les (bonnes bien que tendues) occasions de faire un peu de chips. Toutes ces situations que, à 25BB, on laisserait passer sans hésiter (voir en gros la liste au-dessus). L'idée étant de garder aussi longtemps que possible son stack entre 15-20 BB. Ou entre 10 et 15. Et tant pis si ça coûte un tournoi. Car on est préparé à aller au bout de quasiment chaque main qu'on joue.

J'ai la furieuse impression que ce que j'écris depuis quelques minutes est tout sauf clair. Et risque d'être raisonnablement mal interprété. Mais l'idée de base est la suivante : ne rien faire qui mette en péril les libertés que procure son tapis tout en faisant tout ce qui est possible pour (au moins) le maintenir.

Ou, dit autrement : j'avais trop tendance, ces derniers temps, à ne plus être assez attentif à ce que permettait (et ne permettait pas) mon tapis. Et à ne plus assez en prendre soin. A être sourd à ce qu'il me disait. Alors que c'est probablement la seule voix qui mérite d'être écoutée en tournoi.

Ceci dit, et pour conclure : attendez-vous à de la perf sous peu. Je dirais bien dans le $5+R de PS que j'ai vraiment envie d'accrocher. Mais n'importe quel tournoi fera mon affaire ;) Et... désolé pour le manque d'updates ces derniers temps. Mais il y avait vraiment beaucoup de boulot à faire (simulations, etc).

Ce sera donc tout ce kipik en attendant la win pour aujourd'hui

PS : en fait, je remarque que je ne me suis pas plaint. C'est une erreur, que je corrige de ce pas : je run super baaaaaaaad en SNG ces deux dernières semaines. Toujours mes foutus 26 buy-ins de retard. hfebqsfhqsz

  1. gravatar

    # by carlit - 11:50 AM

    "passer en move ninja 1-2BB plus tôt si possible"
    Traduction svp merci.

  2. gravatar

    # by frederic - 2:37 PM

    hello kipik.

    Cela fait plusieurs semaines que je lurke ton blog. Très intéressante t très bien écrit... un vrai plaisir.

    Tu dis avoir regardé une video de brsavage...où l'as tu trouvée? sur pokerxfactor? avec un compte payant?

    Que les dieux du poker soient avec toi.

    Efpé

  3. gravatar

    # by Alexjean15 - 3:17 PM

    Bonjour kipik,
    tes posts sont toujours très interessant aussi bien techniquement que psychologiquement.
    Juste une chose que je ne saisis pas, what is : - move ninja
    et - 1-2 BB plus tôt si possible ???

    Merci d'avance pour ta répone et encore bravo pour ton blog

  4. gravatar

    # by mikywillis - 2:20 AM

    salut kipik,

    Ou peut-on trouver la vidéo de brsavage STP ?

Related Posts with Thumbnails