Full Irish Week

Finalement rentré de Dublin. Qui ne restera pas dans les mémoires pour ma prestation. Mais que je n'oublierai pas de sitôt : tout de même une autre ambiance qu'à Dortmund ;)

Mais reprenons dans l'ordre : après avoir finalement commencé à comprendre comment était foutu l'hôtel et ses centaines de couloirs, puis déniché un adaptateur, il était déjà temps de déguster un Beef and Guinness Pie. Impossible pour moi de passer par l'Irlande sans sacrifier à l'excellent "ragoût" local. Et je tombe alors sur l'équipe de reporters de la Team 770. Avec qui je vais finalement passer la nuit, dans le salon de l'hôtel, à jouer online en enchaînant les Guinness... que la serveuse ne nous fera jamais payer.

J'en profite pour faire un beau parcours dans le SCOOP 6-max $55. Joué en mode Guinness Powaaaaa!... tout en finesse... Top 3 à 42 joueurs left (8000+ au départ), mais la fermeture du bar à 4h du mat va sonner le début de la fin. Et je saute 30ème un peu plus tard après avoir perdu trois coinflips de suite. s<nfgsnjgnjsngqsgltlmy,qtekltzjthJ


Lendemain plus calme, consacré au satellite pour le Main Event. Sauté un peu avant la bulle sur une "erreur" de ma part : afficher trop de décontraction, alors qu'on reshove en SB sur le Bouton n'est pas forcément le meilleur moyen de faire se coucher son adversaire. Or, même avec la meilleure main, personne ne souhaite voir un flop dans cette situation. Au dodo de bonne heure histoire d'être frais pour le Main Event.

Celui-ci sera un remake de Copenhague : départ en flèche après avoir créé une fausse image de LAG-tard (un petit floating avec 74 en tout début de tournoi qui va même réussir à mettre un joueur en tilt), un peu de spew, remontée lente et laborieuse... pour terminer le day 1 avec un stack de survivor. Au titre des anecdotes : encore une pp5 en dernière main avant le premier break. Ça devient une habitude. Je crois que je partirai à l'avenir fumer ma cigarette sans même regarder cette dernière main. De toute façon, c'est toujours une paire de 5...

Satisfait tout de même de cette première journée. Enfin : relativement satisfait. J'aurais pu sauter facilement deux ou trois fois. J'ai aussi mieux géré ma période "spewy". Et beaucoup plus rapidement. Néanmoins, j'ai tout de même laissé pas mal de chips sur deux ou trois mains qui ne le méritaient pas. Et n'ai pas eu, une fois de plus, les balls de suivre mon intuition sur une main très marginale. Mais je reparlerai de celle-là plus tard. Seule ombre au tableau : j'avais tout de même une table bien faible et, franchement, le bilan n'a rien de glorieux.

Tant pis, un peu de Guinness pour oublier tout ça et on attaque le Day 2 avec 12BB. La fête. Un push UTG. Un reshove de BB sur SB. Et j'ose même un steal derrière. Me revoilà avec un stack acceptable, quasiment doublé sans voir un flop. Un nordique hyper aggro spew les 3/4 de son stack sur un bluff moisi et, la main suivante, insta push ses 5.5 BB. Aucun doute sur sa hand range : on est face à du quasi any 2. Et je trouve KJ. Nettement devant sa range. Mais pour jamais vraiment mieux qu'un 60/40. Longue séance de torture mais je décide de payer tout de même. Good beat : le joueur derrière moi va coucher AQ après une aussi longue séance de torture. Bad beat : un 9 au flop pour améliorer son 97 et rien pour moi. A mon tour d'être short, je trouve un KXs mais suis payé par la BB avec un As qui tiendra. Fin de l'aventure irlandaise. Pas gg

Et début d'une longue période de doute pour moi. Cette main me hante toujours. Et je suis pour l'instant bien incapable de dire si mon call était correct (mathématiquement, il l'est. stratégiquement, c'est une autre question...).

Tant pis, on va oublier cette frustration dans la Guinness avec la très sympathique Team 770 qui réussit un joli tir groupé dans ce tournoi. Mais mon cerveau s'est bloqué sur ce KJ malheureux et je n'ai plus aucun désir de tenter des satellites pour le side event.

Retour maison. Histoire de vérifier que la Guinness locale est aussi bonne que sur son lieu d'origine (mais plus chère, ils n'oublient pas de les faire payer lol).


Joué hier soir mais, comme à chaque retour de "déplacement", nuit inutile. Étonnant comme, à chaque retour, je suis dans l'incapacité de coucher. Espérons que cet effet ne dure qu'une nuit car la semaine sera très courte : demain, départ pour Paris. Avec le Deepstack Club Poker à l'ACF comme objectif. Et, évidemment, un peu de Cash Game pour tuer le temps.

La fin du mois devrait être plus calme. Et 100% grindage online. Je pense réaliser une vidéo du SCOOP $55 6-max qui doit avoir pas mal de contenu intéressant. Et il faut aussi que je réalise ma première petite vidéo pour pokernews. Mais j'ai déjà ma petite idée...


Tout ceci dit, on n'en est qu'à la moitié du mois et le bilan est pour l'instant positif. Ces SCOOP m'auront été assez profitables. Il aura même manqué peu de choses pour réussir une énorme perf. Et je suis repassé en positif sur les $55! Mais le 0/4 en live events me pèse sérieusement sur le moral.

Mais, haut les coeurs! Retrouvons nos chers donkaments. La patience est une vertu. L'apitoiement, une catastrophe. Surtout quand, en réalité, les choses vont plutôt bien. Cette petite frustration finira bien par s'évacuer. Et je vais arrêter là ce texte car il ne m'aide en rien à évacuer...


Ce sera donc tout ce kipik "24h pour une perf" pour aujourd'hui

  1. gravatar

    # by Anonyme - 11:03 PM

    je croyais que ta collaboration avec pokernews s'etait mal terminé ?!?!

  2. gravatar

    # by blizzzzz - 1:06 PM

    coucou!

    J'aimerai bien que tu exposes ton avis ( pourquoi pas lors d'un de tes prochains posts) sur les structures de paiement des MTT sur pokerstar, toi le spécialiste des tournois!

    Ne trouves tu pas qu'elle est horrible, comparée aux autres sites : à savoir, un field de 15 à 20% de payé mais avec une progression dans les paiements totalement insignifiante!
    Exemple : ta 64è place sur 20353 joueurs dans le 33$ des SCOOP où tu ne touches "que" 488$!! (même pas 15 buy-in)

  3. gravatar

    # by D8 - 3:38 PM

    Bien d'accord avec blizzzzz! PS a décidé de payer plus de joueurs, mais franchement c'est nul. Rien est plus horrible que de passer 6 heures devant son ecran, pour finalement sauter sur un deuxieme coin flip d'affilée, finir 22eme sur 800 et... toucher que dalle parceque les 150 au 100eme on déja ratissé une partie non négligeable du prize pool!

  4. gravatar

    # by ptitevoix - 1:33 AM

    pour info y a tjs entre 35 et 50% du prizee pool pour la TF .. normal que les (meilleurs) joueurs soit récompensez justement , pour les autres next time ;)

    sinon le KJ a mon sens c tendu vu le buy in et les enjeux .. mais a mon sens , t as la meilleur main 80% du temps , un bo 63/37% et des jetons a prendre. je pense que sur ce buy in , j aurais le weak en attendant sans doute mieux mais sinon en aucun cas je fold kite a me re(re)trouver short à 7bb en sachant tres bien ce qu il me reste à faire .. mais vu les circonstances et le niveau faible de table , fold etait clairement une possibilité ossi plus conservatrice et loin d etre mauvaise

    mais je pense que je l aurais joué a la BAX si je sais ke je suis devant :)

Related Posts with Thumbnails