Quitte à être card dead, autant en faire une tartine...

Nuit cauchemardesque sur laquelle je passerai très vite, pas envie de m'appesantir dessus. L'impression d'avoir pourtant très bien joué (enfin!). Mais, en même temps, entre les tournois complètement card dead pendant deux heures et les sorties précipitées sur des badbeats de toute beauté, il n'a pas été très difficile d'éviter les moves stupides...

Donc, oublions cette nuit (qui, d'ailleurs, se continue. On va voir si le corps/cerveau tiennent mais je n'ai pas envie de me cocher sans ne perf). Et intéressons-nous à un commentaire d'hier :

Vincent a dit...
Désolé pour le coup de gueule mais :
tu vas jouer des 5.5$ et des 11$ toute ta vie ou quoi ? T'as pas l'impression que t'as assez perdu de temps comme ça ? 3 ans au minimum que tu fais ça! T'espères quoi ? gagner un 5.5$ ? "youpiiii j'ai gagné 1500$!" En CG, en 3 ans en étant "pro" comme toi, tu serais en medium/high stakes minimum. Au lieu de passer 5h de l'après midi a jouer un 5.5$, tu peux pas multitabler la nl200 et faire 2500 mains au moins ??
T'as envie d'être un smicard du poker toute ta vie ou quoi ?!
Désolé mais j'en peux plus de tes pseudos coup de gueule a la noix ... Avance merde !


A première vue, c'est pas que faux. Mais...

Je joue les $5.50 parce qu'ils démarrent en même temps que les $109. Pas parce qu'ils existent. D'ailleurs, quand je run good, je ne les ouvre pas. Et même là, alors que tout va de travers, je peux te garantir que ça occupe une portion très minime de mon cerveau. Si tant est que je ne joue pas complètement en auto-pilote.

Mon "coeur de cible" est constitué des $55-$162 et $11/22+R. J'ai déjà mis pas mal de temps à y arriver. Je t'assure (vous) que je n'ai aucune envie de revenir aux $5 et $11 (pitié, autant de badbeats que vous voulez mais pas ça!!!). Pourtant, les ajouter à mon "planning" présente plusieurs avantages :

  1. ils se jouent en même temps que les $109 les plus intéressants (car plus petits fields). Hélas, c'est aussi l'heure où il est difficile de trouver des tournois intéressants. Ça permet donc de rester en 4-tabling. Ne pas les jouer reviendrait, pour un joueur de CG, à ne pas ouvrir une 200 alors qu'il n'y a que trois 400 de dispo (OK, y'a rien qu'une 50. Tu prends ?). C'est certes moins rentable. Mais, en terme de moyenne horaire, c'est toujours mieux qu'un rectangle de fond d'écran (surtout si on peut en plus jouer en aveugle...)
  2. étonnamment (ou pas, en fait), c'est aussi le tournoi sur lequel je suis le plus rentable. Ben ouais, hein, vu le niveau du field, c'est pas difficile... Grosso modo, un bon presque 30% d'ITM (dont je n'ai pas grand chose à foutre). Et un ROI qui a toujours dépassé les 100% et plafonne en ce moment à 400 (mais ça redescend lentement, bien sûr). En clair : quand je lance un $5.50, je fais un bénéfice de $20. Ou, dit autrement, le $109 d'ouvert au même moment me coûte seulement $89 (eh! on réduit la variance comme on peut).
  3. C'est même tellement rentable qu'il ne faut pas oublier qu'il est plus facile de battre un field de 2000 joueurs sur un $5.50 qu'un field de 160 sur un $109. Allez... peut-être pas plus facile (surtout que la motivation n'est pas la même, etc). Mais, disons, équivalent. Or, un $5.50 sur PS, ça paie $2500 ($1500 pour le plus petit de l'après-midi). Soit autant qu'une win sur un $109 à 160 joueurs. Ou qu'un podium sur un plus gros ou un un énorme $55. A titre de comparaison, ça paie plus que le $33 de midi à 400 joueurs. Et, pour l'instant, je gagne plus chaque fois que j'investis $5.50 que quand j'en investis $33 (mais moins, certes -heureusement, lol- que quand j'en investis $109). Le tout, par contre, pour une attention nulle ou presque (en gros, je m'y intéresse seulement une fois très deep).

Ne pas jouer ces $5.50 reviendrait, en cash game, à ne pas jouer certaines mains rentables sous le prétexte erroné que la rentabilité est trop faible (pour rappel, le poker est un jeu de petits edges). C'est pas que ça me fasse plaisir de les jouer. Ça me fait même plutôt chier. C'est juste que le coin d'écran occupé rapporte systématiquement $20. Au lieu d'afficher mon fond d'écran. Quand les choses iront un peu mieux, je me tournerai de nouveau vers Full Tilt pour les $55 ou $75 qu'il y a dans ces heures-là. Pour l'instant, vu que je ne suis pas au top, ça n'est pas, à mon avis, le moment de se disperser...

Il y a donc une logique au fait que je joue ces $5.50 en ce moment. Ça n'est généralement pas le cas mais, là, je préfère. Ceci dit, ces petits tournois ne sont pas dénués non plus d'intérêt. On voit aussi des mains très intéressantes. Parfois (très) étranges. Mais, comme tout ce qui peut amener à réfléchir, c'est bénéfique à son jeu en général.


Après, on va arriver au cash game. Et on me dirait, à raison, que si j'ouvrais une 200 à la place du tournoi à $5.50, je gagnerais bien plus, pendant les trois heures que ça dure en moyenne, que $20 (sinon, ça serait grave). Et c'est vrai. J'ai même essayé. Le problème, c'est que jouer en même temps du cash game et des tournois ne me réussit absolument pas. Et, pour en avoir discuté avec pas mal d'autres joueurs, ça n'est pas que mon problème. En fait, même alterner est délicat. J'ai constaté que les résultats sont très nettement meilleurs quand je suis dans une "période" essentiellement CG. Plutôt que quand j'alterne CG et MTT. Les logiques ne sont pas
totalement les mêmes. Et, au moins dans mon cas, il semble préférable de clairement dissocier les deux. Pas un hasard non plus si mes plus gros tilts ont eu lieu quand je faisais les deux (et pas forcément en même temps - et, oui, ça explique pour beaucoup les résultats très inférieurs de ces "périodes").

Reste évidemment la solution "extrême" du tout cash game. Ou, au moins, en majorité. Mais j'en ai déjà parlé. C'est juste que je n'arrive pas, online, à aboutir à cette même implication personnelle que lorsque je joue en tournois. Une heure de CG me saoule. Deux m'épuisent. Littéralement. Trois, gare au tilt! A l'inverse, jouer 12, 24 ou 36h de suite en enchaînant les MTT et les badbeats ne me pose aucun souci. Or, non seulement je n'ai pas beaucoup mieux à faire (mais je peux trouver, c'est pas un problème, lol). Mais, surtout, j'adore ça. Et si je pouvais tenir 72h, je ne me gênerais pas ;)

Est-ce que ça m'emmerde ? Ben, oui. Forcément. Je suis tout de même conscient de la différence (variance de merde!). D'ailleurs, la part du CG a nettement progressé cette année. C'est certainement encore insuffisant mais, pour l'instant, ça représente environ 50% de mes bénéfices de l'année. Et, quand on me demande, je recommande plutôt d'avoir une base en CG...


Néanmoins, il serait tout aussi stupide de mettre le CG sur un piédestal. Juste deux points : on peut avoir un edge de folie en tournoi sur des buy-ins faibles/moyens. Et qui n'a rien à voir avec l'edge qu'on aurait si on jouait "purement" au poker. La "masse" des joueurs n'a aucune notion stratégique. De même, le détachement à l'argent est grandement facilité. Personnellement, je peux encaisser badbeat sur badbeat en tournoi, pendant des heures comme cette nuit, et rester totalement "étanche". Nettement plus difficile en cash. Nettement...

Pour rappel, je jouais tout de même essentiellement en cash à mes débuts. Il aura suffi d'une session de folie, entraînant un tilt complet, pour me retrouver en quelques jours avec une bankroll qui comprenait autant de chiffres après la virgule qu'avant. Alors, certes, j'ai été aidé pour me relancer (et de nouveau soutenu cette année pour m'aider à monter sur les $$5/$109, ty ty). Et ça peut sembler ne pas aller très vite. Mais il faut aussi remettre ça en perspective. Et réaliser que je suis passé d'un potentiel habitat sous les ponts à une BR me permettant d'évoluer
sur les $109 et en NL200 (presque 400. Presque... Mais il ne faut pas oublier non plus que "vivre du poker" impose des ressources nettement supérieures à "jouer/jouir du poker". Ça, j'aurais mieux fait de le comprendre avant de commencer...).


Certes, ça ne va pas aussi vite que je le voudrais. Et mes objectifs vont bien au-delà. Vu que, en toute franchise, je vivote du poker plus qu'autre chose. Maintenant, ça avance tout de même. Ça apprend. Ça travaille. Ça progresse. Un coup dans le bon sens. Et un autre dans le mauvais. Mais ça avance. Tranquillement. Et je doute que l'impatience soit une vertu au poker ;) Je peux
certes espérer me coucher un matin avec une bankroll qui me fasse bander (là, je l'ai mi-molle à gauche, flasque à droite) et me permette de jouer avec les meilleurs. Pas croire que je vais me réveiller un matin en étant soudainement parmi les meilleurs. D'ailleurs, le jour où ça viendra, je ne vois vraiment pas au nom de quel principe j'arrêterais de jouer avec des moins bons. OK,
peut-être pas sur des $5.50. Mais tout de même... ;)


Voili voila. Pas de photo, donc, de votre "idole" en train de jouer au Bellagio avec l'élite mondiale. Pas même une bankroll digne vraiment de ce nom. Juste des deep runs dans les pires donkaments de la planète. Et un taux horaire qui ferait mourir de rire un petit indien (en même temps, payé pour jeter encore et encore de la merde, c'est déjà bien payé. oops, de l'aigreur :)). Ni strass. Ni Champagne. Pas même des paillettes. Rien que de la sueur. Des larmes. Et, de temps en temps, une main joliment donkée qui me fait rire de moi-même...

Après, on aime. On n'aime pas. Ça n'est pas bien grave. Tout ce que je sais, moi, c'est que je n'ai pas le choix : je n'ai en tout et pour tout que ce que j'ai gagné depuis le brokage sus-cité. Et si je devais le perdre, je ne pourrais probablement pas repartir. Faut faire avec ma bonne dame. Et tant pis s'il faut mendier ne serait-ce que pour quelques buy-ins pour aller jouer des tournois à l'ACF ;)

Et ce sera tout ce kipik qui s'offre un droit de réponse histoire de ne pas dire "mais je t'emmerde, ducon!*" pour aujourd'hui



* ;) (autant le préciser, ce genre d'humour ayant souvent -toujours- tendance à joliment foirer...)

  1. gravatar

    # by pokouz - 4:50 PM

    Hey kipik, toi as du mal à te passionner pour le CG, as tu essayé le HU CG ?

    Ca change vraiment du CG 6max/FR, c'est beaucoup moins répétitif et au moins aussi rentable.

    GL

  2. gravatar

    # by checkman - 6:11 PM

    Il me semble (sans en être certain) que Annette15 joue aussi de petits tournois en même temps que les gros 109$ rebuy. Comme toi sûrement pour compléter.
    Peut être aussi que vous êtes plus performant si votre esprit peut être totalement concentré sur le poker.

    Sinon j'adore card dead. Encore tu joues en majorité sur des tournois où tu peux tenter un vol de temps en temps. Mais quand tu joues sur une table où tu vois des gars suivre des relances de 3/4 de leur stack avec K8's... Tu pleures quand ta meilleure main depuis deux heure c'est J8'o. Loto time.

    Sinon le heads up... C'est spécial quand même. C'est quasiment plus du poker (ou alors c'est le poker le plus pur, comme on préfère). En tout cas au niveau variance ça doit bien valoir les MTT.

    Non, pour réduire la variance pour jouer les SNG double or nothing, je vois que ça ^^

  3. gravatar

    # by jeeby2 - 2:45 AM

    Moi je dis que je me régale à venir sur ton blog.
    Il est souvent mis à jours
    Il est bien écris
    Il est lisible, bien mis en page avec une touche d'humour et d'auto dérision.
    Et surtout il raconte les bons et les mauvais moments.

    DOnc bravo !

    Perso, il doit y avoir pas mal de pression pour être un pro non sponsorisé... ça doit pas être facile tous les jours.

    Continue comme ça.

  4. gravatar

    # by contact: kipik@laposte.net - 2:43 PM

    ty ty

    et oui, on croise parfois du beau monde sur les tables des pires donkaments. Y'a des surprises...

    pour le hu : c'est tout de même vraiment un format de spécialistes. Je fais de temps en temps du hu pour m'améliorer (certes, pas assez). Mais le souci du hu, c'est l'impossibilité à vraiment multitabler. Après, il y a des regulars donc il y a sûrement moyen de s'en sortir avec. Mais...

  5. gravatar

    # by ptitevoix - 3:36 PM

    je sais pas pk mais j ai envie de dire D ACCORD. 1000000000000000% d accord avec tout ce que tu viens de citer ds ton droit de réponse :)
    et s il préfère se voiler la face et ne voir QUE le 5$ lol (jalousie?)
    , son prob lol .s il lisait ou te suivait un poil plus attentivement , il saurait que les 5$ ne représente qu un 'bouche trou' ds ton planing .. enfin mci pour le pseudo coup geulle face aux pseudo coups de geulle qui l on apparement irrité lol car il m a permis de lire une réponse en adéquation avec la facon dont je pense et ce que je ressens en ne jouant éssentiellement que les MTT :)
    peace les zamis et les voix du donkey sont impénétrable ^^

  6. gravatar

    # by Anonyme - 4:27 PM

    Ca fait quelques semaines que je lis tes notes (je ne suis pas remonté dans l’historique de toutes tes notes) tes réussites et tes échecs (d’ailleurs j’étais content pour toi de ta dernière perf au 5.50$ +) tes analyses des mains jouées (même si je ne suis pas toujours d’accord avec toi), tes états d’âme, etc… mais une chose est sûre, ils sont rares les joueurs de poker avec une telle honnêteté intellectuelle qui j’espère te permettra de progresser de plus en plus et gagner pour ne plus être un « smicard du poker ».
    En fait, c’est bien ce mot là qui me fait réagir aujourd’hui à tes notes parce que je le trouve insultant et méprisant. Oui, il est plus facile de jouer à des MTT avec des buy-ins élevés ou des CG NL200-400 lorsqu’on fait partie d‘une élite friquée qui peut se permettre de claquer à droite et à gauche même en temps de crise  !! Mais pour le commun des mortels la gestion de la BR est beaucoup plus importante et les MTT à faible buy-in, gros fields et plein de donks permettent aussi aux smicards du poker ou aux smicards tout court de monter une BR et de mettre en place leur jeu.
    Pour ma part, je pense que le leak le plus commun à tous les joueurs de poker (à l’exception de quelques pros) c’est qu’ils ne jouent pas de la même manière dans un MTT avec un buy-in de 5.50$ ou 11$ que dans un buy-in de 109$, 215$ ou 500$ tout simplement parce qu’ils n’arrivent pas être complètement détachés des montants du buy-in et du gain potentiel ou virtuel pour prendre des risques (calculés bien sûr mais qui ne peuvent pas être toujours payants , that’s poker, ou qui peuvent paraître comme des donkaments ou tilts ). On ne peut pas gagner un MTT sans prendre des risques soit pour accumuler des jetons, être aggro à la bulle, etc… et c’est plus facile de prendre des risques lorsqu’on peut se permettre de perdre 100 x 5.50$ mais je ne pense pas que tout le monde peut se permettre de perdre 100 x 109$ ou 500$. Dans tous les cas, lorsqu’on joue un MTT il faut partir du principe que le buy-in est perdu même si on fait des ITM des fois et qu’on ne peut pas gagner à chaque coup même si on est un excellent joueur (variance).
    Ca fait un peu plus d’un an que j’ai commencé à jouer au poker (oui ce n’est pas beaucoup), de lire sur le poker, au début en jouant du CG (oui je suis d’accord avec toi le jeu du CG n’a rien à voir avec les MTT et rares sont les joueurs qui excellent dans les deux. Pour ma part, j’ai fais mon choix plus jamais de CG, c’est là où j’ai perdu le plus d’argent que je ne peux pas me permettre de perdre) et depuis un an exactement je me suis mis à jouer uniquement des MTT, SNG et des Sats (j’ai gagné un 5.5$ à gros field, deuxième dans un 11$ à gros field, des troisièmes sur 22$ pour un field de 180, gagné un 11$ pour un field de 180, etc … pour d’autres ITM sans importance) mais comme j’avais besoin d’argent ( non je tiens à préciser que je ne suis pas un smicard ), j’ai effectué des cash-out, ce qui fait que je n’arrive pas à jouer des 55$ ou 109$ (et ce n’est pas l’envie qui me manque) parce que je n’ai pas la BR qu’il faut. Et si aujourd’hui je décide de jouer des 55$ ou 109$ avec ma BR actuelle, je sais d’avance que ça va être de l’argent perdu parce que je ne pourrais pas jouer un poker optimal détaché du buy-in et du gain potentiel. Donc, je continue à jouer des 5.50$ ou des 11$ voir des 22$ des fois en attendant de gagner 1500$ ou 3000$ et ne pas les cash-out pour pouvoir jouer les 55$ d’une façon complètement détachée.
    Mais je comprends parfaitement que pour un joueur pro du poker ou qui aspire à l’être comme toi ( je ne suis ni l’un ni l’autre pour le moment) les cash-out sont nécessaires pour vivre alors que je pense que sans faire des cash-out on peut jouer un poker optimal à des niveaux de buy-in élevés tout en étant complémente détaché de l’enjeu qu’il y a derrière (et le stacking peut être une solution pour pouvoir jouer d’une façon complément détachée mais il faut trouver dans ce cas le ou les bons sponsors ou investisseurs).
    Il y’a quelques semaines, j’ai lu une interview d’Isaac Baron (WestmenloAA pour les joueurs de PS) dans laquelle il disait que par rapport aux jeunes joueurs de sa génération, il avait l’avantage ou la chance de ne pas avoir besoin de l’argent qu’il gagnait au poker pour vivre (A méditer vu ses présents et futurs résultats !!).
    Tout un post pour juste te dire bon courage et bonne chance, peut-être qu’un jour tu ne seras plus le « smicard du poker » (je l’espère pour toi) et deviendrais un vrai capitaliste du poker, cigare, whisky et blonde à forte poitrine  mais surtout continues à écrire !
    Ivan

  7. gravatar

    # by Anonyme - 11:26 AM

    moi j'aurai kiffer un commentaire "j'temmerde ducon!
    si t'a envie de vivre le rêve américain; fais le avec ta propre BR, et pas la peine de m'appeler quand tu sera Broke!"

    GL contre nous, pauvre donks du 5$

  8. gravatar

    # by contact: kipik@laposte.net - 6:22 PM

    tss tss
    faut aussi être réaliste : son commentaire n'était pas non plus dénué de vérités. Et ne méritait en tout cas pas un "j'emmerde ducon" ;)

Related Posts with Thumbnails