PS=3 FT

1000 mains sur PS auront suffi pour revenir en positif après la courte expérience de 3000 mains sur FT. Quand je dis que je m'y sens vraiment mieux qu'ailleurs...

W. Hill n'a pas pu se concrétiser faute de pouvoir cash in pour des raisons qui m'interpellent encore. Et pas de Neteller dans leurs options (mais comment faisais-je avant ???). Vu qu'il ne m'y restait qu'une cave de 200, pas beaucoup d'intérêt. Poblème à régler dans les jours à venir. Ou le problème sera réglé de lui-même, quelqu'un m'ayant fait une offre très intéressante sur Ongame.

Du coup, on en revient à PS. Mais sans trop de regret : 15BB/100, même avec un "rakeback" moisi, ça reste difficilement battable.

Quelques mains intéressantes, ça faisait longtemps. Même si ce sera assez "nitty" aujourd'hui (très très loin de la dernière fournée, lol) :


Click here to view a larger version.

Beaucoup de passivité sur cette main mais vilain est très tight sur ses 3-bets et celui-ci, sans la position, me semble plus chercher de l'action qu'autre chose. Si le flop me semble valoir un call, puisqu'il ne change quasiment pas ma situation par rapport au pf (je bats 88-JJ en plus), je ne vois pas non plus trop sur quoi prendre de la value face à ce genre de joueur qui paiera très rarement avec une main inférieure à la mienne mais peut très bien avoir checké AK (je doute qu'il check deux fois un brelan).


Click here to view a larger version.

Une situation très intéressante. A3s n'a pas d'intérêt contre un joueur assez tight en début de parole. Mais les deux flat call avant moi me donnent une cote irrésistible. Le flop vaut largement son call : ou il n'a pas d'as et je remporte 40 pour 16 (je ne pense pas qu'il 2-barrel une paire ici. Mais il peut en plus parfois payer un value correct river). Ou il a un As et je prie pour un 8 qui split ou un 3 qui va me permettre de le stacker ($218 à gagner et je ne pense pas qu'il puisse lacher assez souvent un gros As).


Click here to view a larger version.

Une main toute simple, et j'en ai déjà posté une semblable mais je vois ce genre de coup tellement souvent que... Ou alors, c'est moi qui n'arrive pas à comprendre, et Holdem Manager semble aussi dire que je suis nettement plus aggro que la moyenne sur les pots surelancés. Mais je n'arrive pas à saisir l'intérêt de surelancer préflop si c'est pour ensuite jouer passivement. Enfin, disons quand on a déjà la position. Et surtout dans une situation où personne n'aura généralement rien au flop. Surelancer revient à créer un gros pot. Donc un pot qu'on se doit d'essayer de gagner (sans forcément virer maniaque non plus, bien évidemment).


Click here to view a larger version.

2:1 préflop, avec la position et des implieds énormes sur un joueur assez facile à lire et qui a tendance à surjouer ses mains : irrésistible! Le flop est ce dont on rêve tous les jours. Vu le profil de vilain, un simple call en position permettra de le stacker systématiquement quand un blank tombe au turn (même si ça ne change rien ici, vu qu'il a une des mains qui y serait allé de toute façon).


Sinon, j'ai aussi posté sur club-poker une main qui m'a posé un gros souci au turn. Et sur laquelle je pense avoir manqué de discernement. Yep, ça m'arrive (lol). Mais désolé de ne pas en avoir beaucoup à poster, je n'ai quasiment pas joué une grosse main perdante depuis mon retour sur PS. La seule à plus de 30BB étant :

Click here to view a larger version.

le CO est tellement LAG que je pense être devant au flop. AJ+, JJ et AA auraient été de très faciles 4-bet pour lui. Mais reste l'inconnue au BB. Lui a évidemment une main correcte pf. Probablement pas non plus JJ ou AA, ni AK. Mais AQ et AJ sont dans le domaine du possible. Reste à savoir si je dois cbet ou checker pour voir ce qui se passe. Le bet du CO est démesuré mais il me rassure plus qu'autre chose : je suis devant. Pour autant, je préfère juste payer et voir la réaction du BB qui m'intrigue vraiment (revient de toute façon au même contre CO). Son shove est assez éloquent, AT no good. Pas forcément la main la mieux négociée. Mais ça aurait pu être pire...)

et ce sera tout ce kipik bien nitty pour aujourd'hui

  1. gravatar

    # by kipik - 2:32 PM

    quelques précisions, pas envie d'éditer le post (blogger.com ré-écrit le code des anims pxf, éditer tourne vite au cauchemard) :

    main 1 (AQ contre AA) : suite au poste de maxtamines, je tiens à préciser que le call avec AQ, contre un adversaire qui 3bet vraiment serré, est certainement mauvais. Mais mes stats de "fold to 3bet" étaient trop haute et c'est un point sur lequel je travaille beaucoup. En particulier contre d'autres regulars : je ne lache quasiment plus sur 3bet et vais jouer le flop. C'est la tendance du moment. Et pour l'instant ça me réussit bien. Ca ne signifie en rien que ce soit l'idée du siècle ni que tous les call soient bons (ici, je paie mais quasiment sans rien espérer toucher au flop, vraiment pour la forme vu qu'il me donne du 2:1)

    L'idée était plus de répondre à certaines interrogations vues ici ou là de joueurs qui se plaignent de se faire défoncer dans les pots 3bettés : quand on joue un pot 3betté, une extrême prudence est de mise après le flop. Faute de quoi on offre de telles "reversed impleds" (en gros, les cotes implicites négatives), que le call pf ne peut jamais être correct.

    Dans cet exemple, toucher la Q n'est certes pas un mal. Ca peut valoir de "peal" une carte. Mais ça ne vaut en aucun cas de s'exciter ou même d'insister si vilain montre la moindre intention de jouer un gros pot. Et, non, ce n'est pas le fait qu'il y ait un K au flop qui force à ralentir.


    main 2 (A3s vs AK) : je n'ai pas précisé mais il allait (presque) de soi que, si je pense que vilain va checker behind une paire entre 8 et A, un bet conséquent de sa part sur un turn qui ne m'était pas favorable entraînait un fold.

    main 4 : le call au flop peut bien sûr poser beaucoup de soucis si un autre coeur tombe au turn. Ou si le bord paire. Il y aurait forcément un choix délicat à faire mais je pense que le plan est de call si ça paire. Si coeur, nettement plus coton mais je doute qu'il y aille à fond sans un gros coeur en main alors que ma ligne représente un possible draw. Comme j'ai dit : adversaire assez prévisible.

  2. gravatar

    # by kipik - 2:38 PM

    dans la même veine, la main postée sur CP, oublié de mettre le lien : http://www.clubpoker.net/forum-poker/NL200AK-flat-IP-TP-reg-t66179.html

  3. gravatar

    # by Anonyme - 2:42 PM

    Sérieusement Kipik, je vois pas pourquoi tu te tritures tant les méninges avec cette histoire de RB. Tu crush PS à chaque fois que tu t'essayes au CG ces derniers temps,tu te sens bien sur cette room et t'as quand un même du RB, si pourri soit-il. Pourquoi ne pas finir l'année dessus tranquillement, si ça continue à bien se passer tu pourras attaquer la NL400 en 2009 et viser le supernova. Pour l'instant tu perds surtout beaucoup de temps à trouver une offre intéressante, dont tu n'es même pas sûre qu'elle te conviendra.

    Non?

    Kwiker

Related Posts with Thumbnails